Un zèbre peut il êtres méchant ?

  • 621150b699542 bpthumb

    marialahuldra

    Membre
    26 avril 2022 à 13 h 50 min

    Bonjour, je me permets de m’incruster sans avoir lu en détail les 5 pages de discussion (surtout quand j’ai vu que ça commençais à chauffer…) car je me suis posée cette question il y a quelques temps et que j’aimerais juste partager une mini-révélation qui m’a presque fait flippé.

    Je suis partisan de l’idée selon laquelle être HPI ne veut rien dire à part avoir un QI de plus de 120 ou 130, et que, de ce fait, notre alignement moral n’a rien à voir là-dedans. Idem pour l’empathie (j’ai vu que vous en parliez quelques posts plus tôt), être HPI ne garantit absolument pas un niveau d’empathie élevée (et c’est d’ailleurs mon cas en tant que neurodivergeante). Cependant, rappelons que le terme “Haut potentiel intellectuel” comporte le mot “potentiel” (merci Sherlock…). Je pense que les HPI ont plus de facilité à atteindre leurs objectifs quels qu’ils soient, voir à l’approfondir, à le transcender, ils peuvent “aller plus loin”. Ok, donc imaginez que vous puissiez faire quasiment tout ce que vous voulez…Admettons également que la morale n’existe pas / que vous ne prenez pas en compte la morale / que la société dans laquelle vous vivez vous impose de suivre la Loi mais pas forcement la moral (du style…Ouais, tu PEUX voler 1 000€ à ton pote mais il faut juste ne pas laisser de preuve, sinon, la Loi pourrait te punir. L’amitié, la morale, la confiance…Tout ça, on s’en fout, ça n’existe pas)… Excusez ma misanthropie, mais c’est le terreau parfait pour créer des psychopathes super-vilains super-riches qui vendraient père et mère pour toujours un peu plus de pouvoir…

    Et ouais…Vu comme ça, je ne sais pas vous mais j’aurais pu devenir une des pires personnes que je connaisse. Ce qui m’amène à un second point plus personnel…

    Je pense être loin d’être la seule à avoir connu ça mais…Purée, j’étais VRAIMENT mal dans ma peau étant enfant/ado ! Ou plutôt, j’étais bien dans ma peau mais avec l’impression d’évoluer dans le mauvais environnement avec des individus d’une autre espèce avec laquelle il est impossible de communiquer naturellement. Comme l’a décrit quelqu’un plus tôt, ma façon d’être s’est démarquée de celle des autres sans que je puisse vraiment y faire quelque chose. Je ne donnerai pas de détail mais cela m’a conduit à devenir…Une snob insupportable x’D Puisque visiblement tout le monde me haïssait, se moquait de moi ou m’ignorait, j’ai décidé de faire pareille. HEUREUSEMENT, j’ai finis par ravaler ma fierté et à devenir une adulte plus ou moins sortable. Avoir compris que j’étais VRAIMENT différente, pas supérieure ni inférieure, ni une mauvaise personne, m’a énormément aidée de ce point de vue.

    Mais voila, imaginons que je me sois complu dans la haine de l’autre, la supériorité et le cynisme sans prendre en compte le peu d’empathie que je suis capable de ressentir ni la morale à laquelle je suis extrêmement attachée…Tsss, pourquoi se préoccuper des autres alors que je sais par expérience que 80% d’entre eux sont soit idiots, soit méchants, soit les deux ? J’aurais étais une personne peu recommandable et j’aurais fais des dégâts à mon niveau.

    Imaginons qu’en plus d’être une folle furieuse intelligente, j’eus du pouvoir, des moyens (économiques, politiques ou même littéralement…)…Hmm…C’est donc pour cela qu’il y a tant de HPI chez les hommes riches et puissants ?

    Je vous laisse sur ce qui ressemble à un avertissement assez inquiétant x)

    Beware who you call a weirdo in middle school…

  • 62b09e43bb2c1 bpthumb

    olbius

    Organisateur
    26 avril 2022 à 14 h 59 min

    il y a tant de HPI chez les hommes riches et puissants

    Source (vraie question 🙂 ) ?

  • 62a97c6ab862e bpthumb

    minos

    Membre
    26 avril 2022 à 22 h 20 min

    M’oui, j’ai récemment capté l’info’ qu’Elon Musk aurait un profil asperger…

    Après, sans (évidemment) pouvoir démontrer quoi que ce soit “en ce domaine” (non plus), “je ne crois pas” (je suis sûr que non, en fait) que le fait d’être HPI (ou quelque chose du genre “à rayures”) serait tellement plus représenté au sein du petit nombre des “riches et puissants”.

    Autant, je pense également (comme @MariaLaHuldra ) que le détachement que certains “zèbres” (dont moi (relativement, mais qui ne suis “même pas” détecté)) peuvent avoir avec les notions de responsabilités ou de morales sont des caractéristiques qui tendraient à rendre redoutables leurs capacités de “nuisance”, autant il me semble plutôt (comme @olbius paraît le laisser entendre) que pour accéder à un haut niveau de “puissance” (et sa “nuisance” induite) au sein de nos sociétés, il n’est pas nécessaire d’être spécialement bien outillé intellectuellement…

    À mon sens, en étant “juste” pas “si” (“trop”) con, retors et sans scrupules, on dispose déjà de bases essentielles pour gravir les marches qui mènent au pouvoir des hommes.

    Si certains “profils atypiques” (pas tant, d’ailleurs) disposent, en effet, de ces prédispositions qui en feraient de potentiels dominateurs, la plupart d’entre eux déplorent et exposent leurs problèmes d’intégrations et leurs difficultés à s’insérer dans un système fermé à la singularité nuirait (logiquement) plutôt à leurs ascensions sociales qu’elles ne les y aideraient.

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    27 avril 2022 à 0 h 00 min

    Il y aurait-il une mode à la douance bashing en ce moment ?

    Certains Aspergers ont un QI supérieur, certains sociopathes ont un QI supérieur, le QI seul n’a jamais fait la douance.

    Si on est insensible, amorale, calculateur, psychopathe, super vilain ou méchant tout court, dépourvu d’empathie, quel que soit le chiffre il ne s’agit pas de douance. il faut aller chercher du côté d’autres neuro-atypisme.

    Si l’on est surdoué et que l’on pense que la douance n’est qu’une question de QI, que la douance peut mener à la psychopathie et bien c’est que l’on n’a pas fini sa sorti de l’œuf, pas fini de naître à soi-même. Vénère, impulsif, râleur oui ça je partage, mais autre chose que surdoué, non, maître du monde non plus, assoiffé de pouvoir, jamais. Grande gueule ? A ses heures oui oui et oui, pacifiste oui, résilient vis à vis de ses propres erreurs, aussi !

    Pour une foi que qlq chose est simple à définir, ce que n’est pas la douance

    Alors bon cheminement cahin-caha vers l’avant et vers le haut !

    PS. Nous ne somme pas des potentiels, nous sommes des être qui ignorons que nous sommes accomplis, tant par le pourquoi que par le comment.

  • 6210a609c202b bpthumb

    zit

    Membre
    30 avril 2022 à 8 h 18 min

    @matty

    J’aime assez ta théorie sur le fait que le QI n’est pas la douance et la liaison avec l’empathie, la sensibilité

    Je ne sais plus dans quel livre ou site de la douance que les HP représentaient une certaine partie de la population carcérale (peut êtres les sociopathes 🙂 )

    Mais ton hypothèse me plais

    Après que de HP soient représentatif des grandes fortunes je ne suis pas non plus contre car la puissance n’est pas nécessairement négative sauf que dans ce milieu comme dans plein d’autre il y a des HP mais des dominants aussi et comme dans tout milieu il y a des confrontations des accords tout cela pour arriver à un résultat, une société …

Page 5 of 5