Zèbre ou pas zèbre?



  • Zèbre ou pas zèbre?

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    10 juin 2018 à 22 h 38 min

    Bonjour

    Je viens de m’inscrire sur ce forum en quête de réponses. 😁

    Je suis tombée il y a quelques jours sur une vidéo sur les zèbres et j’ai été saisi d’un énorme doute depuis jai épluche toutes les vidéos et articles de la toile (ou tout au moins pas loin hihi)

    Je m’identifie totalement dans les caractéristiques que jai pus lire ou entendre des zèbres. Or bien sûr je n’ai pas fait de test de QI et je ne consoit meme pas l’idée que je puisse être “surdouée”.
    J’aurais aimé discuter avec des gens qui peut être ont eu des expériences similaires. Ou juste des zèbres pour savoir si nos profils correspondent bien. J’aimerais beaucoup savoir, cela me fais beaucoup cogiter. J’aimerais ne plus avoir ce doute affreux et être fixé je pense que cela serait apaisant peut importe la réponse.

    Merci de votre attention. 😊

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 juin 2018 à 13 h 21 min

    Bonjour Aury,

    Serais-tu entrain de chercher un couleur ou une peau afin de voir si tu te sens bien avec ? 🙂

    Je veux bien discuter sur le sujet et sans aucune forme d’originalité, je ne peux que te conseiller de passer non pas un mais plusieurs tests afin d’avoir un point de départ.

    Lorsqu’un « diagnostic » de douance est posé, je trouve que c’est à la fois rassurant et anxiogène.

    Il y a énormément de préjugés mais quelques points communs. Ceci dit se trouver des similitudes aide énormément à se sentir moins seul et quand tu discutes avec un zèbre avec qui tu as des affinités, c’est parfois magique et tu te dis « enfin »!

    Au plaisir de te répondre

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    11 juin 2018 à 13 h 42 min

    Merci beaucoup pour cette réponse 😊
    Je vais réfléchir à passer des tests.
    Les résultats est probablement en partie anxiogène mais ca l’est également pour moi de rester dans le doute.

    Oui en effet je connais ce sentiment de “enfin”…

  • 5ec25c6c069db333eeb1229f897493d5?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    rene

    Membre
    11 juin 2018 à 14 h 18 min

    bonjour,
    j’ai été dernièrement interpellé, presque secoué par la lecture du livre de Christelle Petitcollin, “Je pense trop“.Livre conseillé par une thérapeute à la fin de notre première séance.
    Ce livre fut pour moi une révélation. J’ai par la suite lu de kermadec, siaud facchin et cécile bost.
    Parallèlement à cela, j’ai décidé de passer le test ( en attente des résultats).
    Je suis plus perplexe à propos des textes qu’on peut trouver ici et là sur le net ou de simple vidéos youtube, cela reste qu’un résumé, un bref éclairage sur des personnalités complexes, le net restera toujours un peu réducteur.
    Mais ce n’est là que mon point de vue…
    De toute façon, se poser la question est une démarche intéressante, je me sens progresser, comme si je découvrais le mode d’emploi de ma personnalité.
    Moi qui ai toujours aimé apprendre, je découvre un sujet passionnant…
    J’ignore si mon post peut vous aider, mais je vous encourage à vous découvrir.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 juin 2018 à 14 h 22 min

    La confrontation à la réalité d’un résultat est un bel exercice je trouve.

    Je croise parfois des gens qui restent dans le doute afin de ne pas être déçus et entretiennent une forme de puis sans fond.

    Pour ma part, c’est très tard au lycée ou un professeur a convoqué mes parents pour suggérer une évaluation.

    Je connaissais 2 zèbres enfant et on a remarqué un point commun :

    La phase que je qualifie de décrochage. Celle où tu dois commencer à fournir des efforts pour obtenir un résultat. On a aussi constaté que plus le qi était élevé plus elle était tardive.

    J’ai un conception un peu étrange mais c’est une forme d’handicap qu’il convient d’accepter pour mieux le vivre.

    L’excès de facilités produit parfois une incapacité temporaire à réussir quoique ce soit.

    Ironiquement, il y a souvent un désir d’exhaustivité ou une curiosité que certains qualifient de pathologique qui hausse le niveau d’efforts requis pour des tâches simples en apparence.

    Par exemple, j’ai appris très récemment le terme de dur labeur et de travail non motivé par le plaisir.

    Autrement dit, si je n’arrivais pas à compenser par une vitesse d’execution plus élevée ou memoire plus efficace avec une vision instantanée des liens, j’étais triste et improductif:

    Je ne connaissais pas l’effort.

    C’est un peu comme faire un course de F1 en sachant que tu as un moteur plus puissant et qu’il te suffit d’accélérer un peu pour dépasser tes adversaires et qu’un jour, on décide de mettre 100kg de plus, que ton châssis n’est pas du tout adapté et que ne peux plus rouler correctement: tu dois passer par la case ingénierie et tout repenser de À à Z

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    11 juin 2018 à 18 h 27 min

    Merci beaucoup Rene pour votre message et oui il m’est très utile.
    En effet, je me suis demandée si ce qu’il se trouvait sur internet n’était pas un peu trop général et pouvait alors coller à de nombreux profils. C’est pour cela que j’ai multiplié les articles et autres. Ce qui m’a particulièrement interpellé c’est l’idée de pensées en arborescence et de “sur activité” auquelles je m’identifie totalement. (Incapable de faire une seule chose à la fois sinon je me retrouve face à l’ennuie, ou encore qu’on me rabâche que je parle trop ou trop vite)

    Je vais suivre votre conseil et lire un ou quelques livres cela ne peux que m’éclairer je pense.

    Et en effet quand j’ai commencé à envisager d’être zèbre j’ai revisité toute ma vie en me disant que cela pourrait expliquer de nombreuses choses. De plus je pense qu’une fois que l’on comprend son propre foncitonnement il est bien plus facile de travailler et surtout d’arrêter d’essayer de s’adapter.

    Merci de votre réponse

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    11 juin 2018 à 18 h 50 min

    Merci antioch de partager cette expérience.

    Je suis actuellement (encore) au lycée et je sais que mon mode de raisonnement “détonne”. De nombreux professeurs me l’ont fait remarqué toute ma scolarité.

    En effet lorsque que les informations ne sont pas trop complexes je pense pouvoir les comprendre à “ma manière” mais lorsque notamment dans les matières scientifiques on m’impose un raisonnement ou alors que l’information est plus complexe et nécessite beaucoup d’explications je doit fournir plus d’efforts de compréhension et de mémorisation que mes camarades (il me semble) et surtout en comparaison aux années précédentes. (Or cela ne me motivant gère je ne fournie pas de grands efforts ou alors je repousse le travail)

  • 05efe3a3aa9ef25afd7acf16ec8203cf?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    frangine

    Membre
    11 juin 2018 à 21 h 47 min

    Bonsoir

    Pour ma part j ai compris que j etais surdoué au lycée. Je ne comprenais pas pourquoi les autres ne comprenais ce qui etait pour moi evident. Au depart je pensais que je devais raté quelques chose. Puis je me suis vu reussir a retrouver des formule en math alors que je n avais absolument rien appris.

    Comprendre que j etais surdoué etait liberateur. Il y avait enfin une explication sur le decalage.

    Francine

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    11 juin 2018 à 22 h 09 min

    Bonsoir et merci beaucoup francine pour votre message.

    La réponse sur le décalage est justement aussi une des raisons pour lesquelles j’aimerais avoir une réponse. Que je soit zèbre ou autre chose cela serait très libérateur de savoir en effet.

    Merci beaucoup

  • 05efe3a3aa9ef25afd7acf16ec8203cf?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    frangine

    Membre
    12 juin 2018 à 12 h 25 min

    En plus etre zebre est un tabou. On ne peut ni dire ni montrer que l on est un zebre. Au risque de passer pour un (e) arrogant.
    En tout cas c est comme ca que je le ressens.
    Il n y a pas longtemps j ai parle avec une prof de lycée (je travaille a ESPE ) qui es aussi une zebre. Le theme etait “la zebritude”, le decalage ressenti, et l acceptation de l autre a notre difference. En effet, le rectorat et les tuteurs ont harcelé un prof stagiaire qui a une approche pedagogique originale. Et malgré que celle ci fonctionne (resultats visible) on lui a donne une mauvaise note.

    A la fin de la discussion cette prof s est exclamée “ca fait du bien d en parler”

    Francine

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    12 juin 2018 à 13 h 11 min

    Oui en effet cest ce que j’ai ressentie. Lorsque que j’ai simplement voulu parler de mes doutes à ma mère (nous sommes assez proche) au mot surdoué elle a rigolé sans vraiment comprendre ce que je voulais lui dire. Pourtant exprimer mes doutes me demande de grands efforts. Finalement elle a à peut près compris ce que je voulais lui dire mais il est hors de question pour moi de parler de mes doutes à d’autres de mes proches après cette réaction.

    L’image de surdoué est faussée et totalement différente de ce que sont les zèbres. je m’en suis rendu compte en faisant ces recherches. Je pense que moi même avant je ne me rendais pas compte de tout cela. C’est bien triste.

    Mais ca l’est encore plus de dénigrer les raisonnements différents qui fonctionnent (comme dans votre expérience)

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    13 juin 2018 à 19 h 21 min

    Il y a plusieurs formes de pensées effectivement.

    Beaucoup d’idées perçues peuvent avoir une influence sur l’acceptation du soi et il faut être prudent.

    La pensée en arborescence qui est, tout à fait le mode qui me correspond par exemple, est plus handicapant qu’autre chose.

    La simplicité est difficile à accepter et on va déployer beaucoup d’energie parfois pour rien.

    Plus un raisonnement est complexe, plus il demande de l’abstraction et de nombreux informations, plus mon cerveau va se plaire et hausser le niveau d’énergie. (Ça se voit carrément dans mon alimentation)

    Sur des tâches structurées et laissant parler l’expérience, je suis clairement à la traîne à moins qu’il y ait une composante aléatoire où la mémoire cumulée a l’instantanéité des prises de décisions vont compenser.

    J’ai appris avec le temps à compenser mes faiblesses et des cours de méthodologie sont très efficaces pour ce faire.

    Dans mon cas je suis entre 3 et 4 écarts types au dessus de la moyenne, donc il y a un écart entre le QI verbal et performance de 13-15.

    Lorsque j’étais plus jeune l’écart était plus grand encore.

    Par contre l’efficience a tjs été à +4 écarts types.

    Rien n’est véritablement figé et si je peux te donner un conseil c’est: accepte toi car si tu es effectivement précoce (je parle ici de qi verbal, performance et efficience tous 3 sup a 2 écarts types donc >130), ceux qui t’accepteront réellement seront très rares.

    Je t’invite vraiment à faire plusieurs tests avant de spéculer car on voit déjà dans tes réponses que tu colles à des lectures sur la douance. (Ce n’est pas un reproche mais ça te fera sûrement gagner bcp de temps :))

    Ex vécu: je pensais être de type laminaire à cause du plafond de certains tests ainsi que mes lectures et en faisant plusieurs variétés d’analyses avec plusieurs thérapeutes on a trouvé un profil asynchrone.

  • 5a480e33b5825 bpthumb

    isadora

    Membre
    13 juin 2018 à 19 h 34 min

    L’important n’est pas tant de savoir qu’on est zèbre… mais plutôt que l’on fonctionne comme un zèbre.
    Ca aide a comprendre notre fonctionnement tant dans nos relations personnelles que professionnelles.
    Et d’éviter de se torturer toute une vie durant.
    A se demander “pourquoi il m’a dit çà et pas ça”, “pourquoi j’ai fait ça et pas ça”
    Ne plus se sentir malchanceux et se remettre continuellement en question.
    Mais à l’inverse avec ces clefs, devenir ou redevenir maître de sa vie

  • 05efe3a3aa9ef25afd7acf16ec8203cf?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    frangine

    Membre
    13 juin 2018 à 20 h 58 min

    De mes 20 ans a aujourd hui (46 ans) je doutais de ma qualite de zebre jusqu a ce que mon neurologue me le confirme et qu un test de memoire egalement. Je ne connait pas mon QI. Mes probleme de memoire fausserait le resultat.

    Pendant ces annees je doutais mais j etais convaincu que ma facon d apprehendercles choses etait differente des autres.
    La confirmation n a donc pas changer ma vie. Elle a juste eliminer ce doute.
    Mais avant de comprendre ce sui m arrivait ( decalage) je me sentais a cote de la plaque et donc mal.

    Francine

  • b29b28870557083121c37fae74d80e90?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    aury

    Membre
    13 juin 2018 à 23 h 14 min

    Merci à tout le droit trois pour vos réponses cela m’apporte beaucoup.
    Je pense avoir un raisonnement différent en effet, et je me sens souvent ” à côté de la plaque” comme le dit Francine. Et zèbre ou pas comme le dit Isadora je pense que mon mode de raisonnement est quelque part similaire.
    Et comme le fait remarquer Antioch je pense avoir une pensée en arborescence en effet n’est pas toujours évident. (Je me décourage souvent assez vite devant le nombre d’idées et de possibilités qui pourraient exister dans un probleme mathématique par exemple pour au final voir une réponse assez simple)

    Faire des tests est probablement la meilleure solution pour me comprendre mieux été peut être appréhender de meilleures relations sociales.

    Merci beaucoup de votre aide


Affichage des publications 1 - 15 de 16

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close