Trop de possibilités pas assez de place



  • Trop de possibilités pas assez de place

  • 5ccc3e0f9cb80 bpthumb

    helico23

    Membre
    29 mars 2018 à 18 h 50 min

    Je ne sais pas pourquoi je suis là. Pour tout vous dire j’ai le ventre un peu noué et l’envie de fuir mais je persiste, je me présente.
    Vers janvier j’ai commencé à m’intéresser de plus près à cette possibilité que des amis HP m’avaient lancé des mois voir années auparavant. C’était lié avec une envie de commencer à vivre, de détruire les nombreuses barrières que je m’étais posées, d’explorer qui je suis et quel est mon potentiel parce qu’une chose était sûre je le sentais et ce depuis de nombreuses années, je pouvais être bien plus et je n’étais pas à ma place.
    Je ne sais pas trop quoi dire sans paraitre un peu débile. Niveau présentation je m’appelle Angela, 22 ans, étudiante en Belgique (actuellement). J’ai réussis à me fondre dans la masse jusqu’à l’université où j’ai été d’un coup totalement rejeté. Je n’ai pas les mêmes intérêts que les autres (je ne les comprend pas d’ailleurs), je n’ai pas la même façon de penser résultat mon cercle social est minuscule et mes résultats sont très médiocres voir insuffisants, n’ayant jamais échoué jusque là je l’ai très mal vécu. J’ai passé une grande partie de ma vie à essayer de trouver des gens “originaux” sur des sites de rencontres par à-coups à partir de mes 10-12 ans et plus activement à partir de mes 15 ans.
    Quand mon meilleur ami HP admis à MENSA m’a suggéré que j’étais peut être HP, j’ai rejeté en bloc l’idée. Sortir de la normale, qui suis je pour penser correspondre aux critères. Mais j’y revenais toujours. Je me suis penchée sur la question en janvier, lisant beaucoup d’articles à ce sujet et commençant le livre de Facchin. Au début une sorte de libération, je correspond à un truc, enfin une étiquette, peut être ai je trouvé une communauté de gens comme moi. Et puis la déprime, toute ma vie je vais avoir ces handicaps cet odorat et cet ouïe surdéveloppés entre autres, toute ma vie je serais différente. Et je ne sors même pas assez de la normale pour être sûre d’être HP, je suis bien loin du génie, je n’ai pas de super pouvoir comme une mémoire d’éléphant ou un don pour les chiffres. Je me retrouve donc à être rejeté d’un côtés, non accepté de l’autre et la trouille de faire le test de QI parce que je n’ai plus du tout l’esprit mathématique (un blocage depuis la seconde limite du jour au lendemain je suis passée de 2ème de la classe à avoir besoin de cours particuliers), je me calme en me disant “peut être” et au final savoir que peut être m’est assez pour l’instant.

    Aujourd’hui je cherche donc à m’épanouir, développer mon potentiel quel qu’il soit. Motivée comme jamais, mode de vie plus sain, je fais attention à l’image donnée, je me cultive l’esprit et adore absolument ça. L’idée est d’arrêter de me saboter, de me faire du mal. Il est temps de briller.
    Ancienne parisienne, belgo-hongroise, chat réincarnée et dévoreuse de livres je suis ouverte aux échanges 🙂

  • 5ab293480be82 bpthumb

    fik

    Membre
    29 mars 2018 à 19 h 10 min

    Entre un handicap et un super pouvoir, il n’y a qu’un point de vu. Peu être le tiens changeras t’il en apprenant a t’accepter comme tu es. Je te souhaite de faire de belle rencontre ici. Je sais qu’il y as des personnes habitant en Belgique tu devrais pas te sentir seul.

    Bienvenue toi =)

  • 5ccc3e0f9cb80 bpthumb

    helico23

    Membre
    30 mars 2018 à 19 h 20 min

    Merci 😀 Je l’espère, le chemin est long mais il en vaut la peine et j’ai la motivation 😉


Affichage des publications 1 - 3 de 3

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close