Nouveau ici ! P’tite question



  • Nouveau ici ! P’tite question

  • 5abecfaacd913 bpthumb

    seavenight

    Membre
    30 mars 2018 à 17 h 05 min

    Salut salut je suis nouveau ici, j’ai bien surfé sur internet pour arriver jusque là m’enfin pas déçu ;)… Je voulais prendre la température et vous poser une question qui me trotte pas mal dans la tête, je vous explique: pour tout être surdoué la soif d’apprendre est considérable, voir même addictif, est je me disais “…Et l’ignorance est ce que c’est forcément “mauvais” ? Peut-elle apporter quelque chose de bénéfiques?”
    Ne pas chercher à comprendre ? Conscient ou pas de ne pas savoir ? prôner l’ignorance ?
    Ou croire savoir ?

    C’est une lourde entré que je fais là, enfin j’espère que vous vous posez aussi des questions de ce type 😉

  • 21250f52647153dc4337a8284336129e?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    daedalus

    Membre
    31 mars 2018 à 10 h 17 min

    Ben je comprends ta question mais j’avoue ne pas comprendre ou est le mystère pour toi?

    Les ignorants traversent la vie comme d”es enfants, inconscients des tenants et aboutissants réels de leurs propres existences, inconscients d’être les jouets d’un magma chaotique qui les dépasse, inconscients que leur existence absurde est d’une brièveté telle qu’elle est parfaitement insignifiante, et que 50 ans après leur mort absolument plus personne ne se souviendra qu’ils ont seulement été en vie un jour…

    Bref, les simples d’esprit sont bénis!

    Et faibles 😀

  • 5abecfaacd913 bpthumb

    seavenight

    Membre
    31 mars 2018 à 14 h 18 min

    Mouais, je vois, ça relève limite de l’animal qui vit sans se préoccuper de sa propre existence, mais comprendre ou savoir les choses n’en changerai pas la trame de vie entre un savant et un ignorant. Faudrait trouver un bon exemple quoi. Merci daedalus 🙂

  • 5ccc3e0f9cb80 bpthumb

    helico23

    Membre
    31 mars 2018 à 15 h 34 min

    Bienvenue 🙂

    Ici tu parles d’une ignorance non ponctuelle opposée au savoir/apprentissage je répond donc à ce propos seulement. En terminale on avait étudié le texte d’un auteur, Montaigne ou un autre des environs, qui présentait l’histoire d’un savant qui avait une bonne position, une famille aimante, une bonne santé mais qui était bien plus malheureux que sa voisine une vieille dame sans possession qui était toujours souriante parce qu’elle avait de l’eau fraiche tout les jours.
    Alors bien sûr on peut interpréter ce texte de plusieurs façons genre enjoyons ce qu’on a de base. Mais pour moi ce texte insiste également sur le point que je souhaite mettre en avant. Ce savant qui plus il apprenait de choses était malheureux parce qu’il se rendait compte de son insignifiance et de tout ce qu’il ne comprenait pas encore. Par rapport à cette vieille dame bienheureuse et que le texte ne décrit pas comme quelqu’un de très fute-fute, ne se rendant pas compte de tout ce qu’elle ne sait pas elle vit le moment présent et en est plus heureuse.

    Alors par rapport à tes questions
    “Ne pas chercher à comprendre ?” Personnellement je ne peux pas m’empêcher d’essayer de comprendre, même en me muselant et m’abrutissant une partie de moi essaye de comprendre le monde m’entourant, je me sens juste plus déprimée de ne pas me donner à fond dans la découverte du fonctionnement merveilleux des choses m’entourant. Je ne suis pas sûre que les HP aient le choix sur ce point.
    “Conscient ou pas de ne pas savoir ?” Il me semble évident que toute personne est consciente de ne pas comprendre certaines choses. Les enfants réagissent en pleurant quand quelque chose ne se passe pas comme ils s’y attendaient attirant l’aide de l’adulte.
    “Prôner l’ignorance ?” Je ne pense pas que ça soit une bonne idée. Ca voudrait dire décourager l’Homme de toute avancée voir s’orienter vers une “Idiocratie”. Sans parler du fait qu’il y aura toujours des gens pour essayer de comprendre et d’apprendre c’est un plaisir un soi.
    “Ou croire savoir ?” Pour beaucoup de choses on croit savoir jusqu’à ce qu’on nous prouve le contraire. Les avis émient semble se baser sur ça.

    J’espère que je n’ai pas répondu tout à fait à côtés de la plaque 🙂

  • 5abecfaacd913 bpthumb

    seavenight

    Membre
    31 mars 2018 à 20 h 14 min

    Oui je pense être aussi sûr que toi sur le fait qu’un HP ne peut pas arrêter d’apprendre quoique ce soit. Disons que lu beaucoup de chose, du style des livres sur les comportements humains, langage non verbal et tout ce qui va avec. Fascinant j’ai envie de te dire, mais au final pendant un moment j’avais tellement assimilé que quand j’étais avec des gens j’appliquais Tout, déjà de base un HP (je crois) arrive naturellement à jauger la température de chaque personne une par une voir constamment dans la discution/soirée, alors avec ce savoir entre guillemets de mes livres c’était infernal limite parano, tel ou tel mot utiliser, le ton employé, la place dans le groupe, posture etc..
    C’est là que je me suis dit que j’aurais préféré peut être ne pas savoir tout ça dans le sens pour laisser aller les choses et ne pas trouver une justification à tout ce qui se passe, D’où la question de l’ignorance ^^
    Mais ton message en reste très enrichissant 🙂

  • 5ccc3e0f9cb80 bpthumb

    helico23

    Membre
    1 avril 2018 à 2 h 18 min

    Ah je n’avais pas le contexte 😀 C’est amusant j’ai également eu une phase d’intérêt pour le langage non verbal mais personnellement c’était dans l’espoir secret de mieux comprendre les autres, énormément de ce que je fais est dans le but de comprendre le fonctionnement de la société (et accessoirement le mien) pour essayer de m’y adapter.
    Autant je ne sais pas juger vraiment la température comme tu dis, je sors peu et suis plutôt intuitive à ce sujet, mais je comprend la sensation d’être envahis d’informations dont on se passerait bien. Le sentiment que même si apprendre ces choses était une sensation plaisante, on regrette après coup parce qu’ils polluent notre pensée. Dans ces moments j’essaye de prendre du recul, je me vide l’esprit voir “m’abrutis” à force de Netflix. Si quelqu’un a une meilleure solution je suis preneuse. Après généralement les choses se calment, le savoir est toujours là mais il me saute moins dessus, il n’est plus au premier plan.
    Après, toute chose n’est pas forcément bonne à savoir. Tu peux toujours essayer, avant de te lancer dans une nouvelle aventure d’imaginer les effets secondaires de celle ci avec le risque de ne rien tenter.

  • 5ced342f09b6f bpthumb

    emma

    Membre
    1 avril 2018 à 10 h 02 min

    Hello, pour faire avancer le débat, je vous propose ce petit extrait de “Lucy psychiatre” quand Snoopy consulte Lucy (peanuts) :
    Lucy : “On pensait autrefois qu’une personne pouvait vivre à l’écart des problèmes du monde. Ensuite, on a considéré que nous avions compris tout sur tout. Le problème c’est que nous avons tout compris sur tout sauf sur ce qui se passe vraiment. Et voilà pourquoi tu te sens un peu nerveux. Ça fera cinq cents.”

  • 5abecfaacd913 bpthumb

    seavenight

    Membre
    2 avril 2018 à 18 h 31 min

    Hello ! Effectivement je pense qu’on pourrait en tirer pas mal d’implicite mais je garderai en tête le côté littérale de la chose et son côté enfantin qui me plaît bien, enfin ça fait cogiter quoi^^ Merci à toi


Affichage des publications 1 - 8 de 8

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close