la ligue du LOL



  • la ligue du LOL

    5c36aecc7594c bpthumb jabberwocky mis Ă  jour Il y a 1 annĂ©e, 9 mois 5 Membres · 20 Messages
  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    10 février 2019 à 22 h 33 min

    Depuis qu’un journal a identifiĂ© les auteurs du site la ligue du LOL, qui passait son temps Ă  jouer la toute puissance anonyme en harcelant tout ce qui n’est pas mĂąle et blanc dans le milieu de la communication, on assiste Ă  une ronde de mines contries qui prĂ©sentent leurs excuses.

    C’est mieux que rien, mais c’est lĂ©ger. Leur explication : Ils ne comprenaient pas compris le mal qu’ils faisaient Ă  leurs victimes, et personne n’a rien vu autour d’eux…Bref, on est dans un cas ultraclassique d’un groupe de harcĂšlement

    CotĂ© judiciaire ils ne risquent pas d’ĂȘtre mis en face de leur responsabilitĂ© puisqu’il y a prescription.

    Tous ces gens sont journalistes. IndĂ©pendamment qu’on ne comprend pas comment des soi-disant journalistes ne rĂ©alisent pas ce qu’ils font lĂ , la question qui se pose maintenant est : dans leur action de journalistes, comment peuvent-ils agir maintenant pour rĂ©parer leurs mĂ©faits, et utiliser leur Ă©nergie pour Ă©viter que ça se reproduise Ă  l’avenir?

    Que peut on leur proposer d’autre que de rendre leur carte et dĂ©missionner pour aller faire des mĂ©nages de nuit lĂ  oĂč ils ne peuvent plus nuire ?

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    10 février 2019 à 23 h 02 min

    Depuis qu’un journal a identifiĂ© les auteurs du site la ligue du LOL, qui passait son temps Ă  jouer la toute puissance anonyme en harcelant tout ce qui n’est pas mĂąle et blanc dans le milieu de la communication, on assiste Ă  une ronde de mines contries qui prĂ©sentent leurs excuses.

    Et par ici la désinformation et la récupération !
    Je ne suis pas étonné que MarlÚne Schiappa participe à cette nouvelle forme de théorie du complot fomenté.

    Non, la ligue LOL s’attaquait Ă  tout et Ă  n’importe quoi.
    Lire Ă  ce propos l’article du Monde ici :
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2019/02/10/journalistes-reseaux-sociaux-et-harcelement-comprendre-la-polemique-sur-la-ligue-du-lol_5421698_4408996.html

    C’est mieux que rien, mais c’est lĂ©ger. Leur explication : Ils ne comprenaient pas compris le mal qu’ils faisaient Ă  leurs victimes, et personne n’a rien vu autour d’eux


    Et pour cause !
    LOL !

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    11 février 2019 à 1 h 40 min

    hello @jabberwocky c’est vrai que la ligue du LOL se dĂ©fend en disant qu’ils s’attaquaient Ă  tout et n’importe quoi, mais dans leur n’importe quoi il y a surtout des fĂ©ministes, qu’ils attaquaient avec des propos racistes, antigrosses, ou homophobes. Tu peux cautionner ça en le noyant dans le “n’importe quoi”, c’est un stratagĂšme malin, car c’est une technique connue que de noyer le prĂ©cis dans le gĂ©nĂ©ral pour dĂ©naturer le fond d’une argumentation, mais, lĂ , l’objet du harcĂšlement est Ă©tabli, et reconnu par certains repentis :
    Car c’est bien un des membres de cette ligue (O. Tescet) qui Ă©crit, dans la lettre d’excuse qu’il a mis sur son tweet perso : “Ce sont les femmes et les racisĂ©s qui en font les frais”. La question de la rĂ©cup va sĂ»rement venir par la suite, le monde du journalisme va jouer le corporatisme Ă  fond, et il commence dĂ©jĂ , mais ce texte est pour l’instant tout Ă  fait clair.

    Par ailleurs, il me semble que tu estimes incomprĂ©hensible ma rĂ©pĂ©tition dans mon texte. C’est du moins ce que tu as surlignĂ©. C’est vrai que j’ai ratĂ© mon copiĂ© collĂ©. Mais je ne doute pas un instant que tu as quand mĂȘme pu comprendre le sens de ma phrase, et je mets donc ta remarque sur le compte d’un argumentum ad personam s’appuyant sur ma maladresse Ă  Ă©crire un texte sur mon portable. Mais le choix de ce second stratagĂšme pour me rĂ©pondre me semble dans ton cas carrĂ©ment mauvais, pour deux raisons :

    D’une part, – je vais utiliser un argument d’autoritĂ© en citant un auteur allemand, je sais que tu en raffoles – Schopenhauer, qui a dit, dans son 38eme chapitre, de “l’art d’avoir toujours raison” que ce type d’argument est la derniĂšre chance de sortir victorieux d’un dĂ©bat quand on sent qu’on n’y arrive plus. Je te copie colle le texte, en allemand, comme ça tu n’auras pas Ă  craindre une intention partisane du traducteur : :”Das Argumentum ad personam ist ein Ausweg, wenn der Gegner zu gewinnen scheint. Es wird vom Gegenstand des Streits abgewichen und die Person des Gegners verbal angegriffen. Im Unterschied zu einem Argumentum ad hominem, bei dem statt des Gegenstands der Behauptungen die Behauptungen ĂŒber diesen Gegenstand verwendet werden, wird hier der Gegner selbst beleidigt, um ihn zum Nachgeben zu zwingen. Schopenhauer warnt jedoch: Das Problem ist hier allerdings, welche Maßnahmen dem Gegner hier zur VerfĂŒgung stehen. Denn will dieser mit gleicher MĂŒnze zurĂŒckzahlen, wird schnell eine PrĂŒgelei, ein Duell oder ein Beleidigungsprozess daraus.“

    Mais pourquoi utilises tu tout de suite le 38eme stratagĂšme ? C’est un peu une capitulation sans avoir livrĂ© bataille, non ? Maintenant, tu vas sĂ»rement trouver des arguments beaucoup plus solides pour dĂ©montrer que tu as raison de croire Ă  la rĂ©cupĂ©ration et Ă  la manipulation, et que j’ai tort. A toi le bĂąton de parole.

    D’autre part, Ă  vrai dire, j’ai un peu hĂ©sitĂ© avec le 8eme stratageme, qui aurait cherchĂ© Ă  me mettre en colĂšre. Mais le problĂšme est que ta remarque m’a plutĂŽt fait Ă©clater de rire. En effet, j’ai dĂ©jĂ  observĂ© que tu peux toi mĂȘme ĂȘtre la victime d’accidents industriels dans ce que tu Ă©cris. Je devrais plutĂŽt dire accidents endocriniens, puisque je me rappelle qu’une infirmiĂšre t’a un jour fait changer de sexe. Un petit coup de recherche dans le site :
    “Certes je suis bien tombĂ© une fois, quand j’étais bambin, sur une infirmiĂšre aussi dĂ©licate qu’un calembour de Jean-Marie Bigard. Certes elle m’a traumatisĂ©e.”

    En français, avec le verbe avoir, le participe s’accorde avec le C.O.D (attention uniquement s’il est placĂ© avant le verbe, ce qui est le cas dans ta phrase). Donc en l’occurrence, le C.O.D. c’est toi, et il faut donc dĂ©duire de la marque du fĂ©minin que tu Ă©tais une fille Ă  l’Ă©poque. Attention au harcĂšlement des n’importe quoi, si tu es transgenre.

    Donc attention ! Tout le monde tape parfois de travers, mĂȘme Toi, et on ne peut pas corriger les textes une fois qu’ils sont envoyĂ©s. Il vaut mieux ĂȘtre prudent, ou modeste, ou infaillible. Mais, de toute Ă©vidence, tu n’es pas infaillible non plus.

    Bref, pour en revenir au sujet qui m’intĂ©resse, essaie maintenant de sortir de ta posture d’arbitre qui assaisonne depuis les nuĂ©es divines les interventions des uns et des autres en les bombardant de rĂ©fĂ©rences, de dĂ©nonciations de complots et de considĂ©rations thĂ©oriques, et dis nous simplement ce que tu penses du sujet. Tu peux aussi te taire Ă  jamais dans ce fil. Tu es libre.

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    11 février 2019 à 4 h 33 min

    c’est vrai que la ligue du LOL se dĂ©fend en disant qu’ils s’attaquaient Ă  tout et n’importe quoi, mais dans leur n’importe quoi il y a surtout des fĂ©ministes, qu’ils attaquaient avec des propos racistes, antigrosses, ou homophobes.

    Tu commences déjà par tenter de rattraper le coup en modérant tes propos. Sauf que ces derniers ne reposent sur rien. La plupart des articles parus sur le sujets restent trÚs évasifs et ne font que reproduire des réactions à chaud.
    Es-tu allĂ© plus loin ? T’es tu renseignĂ©es sur les principales personnes touchĂ©es par ces attaques Ă  savoir, Florence Desruol, Capucine Piot et Christophe Colinet ? Connais-tu le contenu de ces fameuses attaques ?
    Manifestement, non.

    Personne ne le sait, en fait.

    Tu te bases en outre sur un seul tĂ©moignage, sur des rumeurs et des propos tronquĂ©s. La moindre des choses serait d’ĂȘtre un tant soit peu prudent et d’attendre que le sujet soit creusĂ©.

    La plupart des personnalitĂ©s qui ont participĂ© Ă  cette stupiditĂ© proviennent de mĂ©dias reprĂ©sentatifs de l’intelligentsia parisienne. On retrouve le mĂȘme procĂ©dĂ© utilisĂ© par le Syndicat de la Magistrature avec son Mur des cons.
    Dans les deux cas, l’objectif est effectivement de reproduire une forme d’entre-soi au dĂ©pend de bouc Ă©missaires que l’on choisit surtout en fonction de leur appartenance politique ou – Ă  la rigueur – pour la stupiditĂ© que l’on veut bien leur accorder. Il n’est pas encore Ă©tabli que les cibles de ces journalistes l’aient Ă©tĂ© en fonction de critĂšres raciaux.

    Personnellement j’aurais plutĂŽt tendance Ă  penser qu’il y aurait au pire, quelques relents de machisme derriĂšre tout ça. Et encore…
    Cela me semble relever davantage de la bĂȘtise crasse, comme je l’ai dĂ©jĂ  exprimĂ© plus haut.

    Je note que les professionnels de la victimisation sont les premiers Ă  prendre la balle au bond. En tĂȘte de liste : MarlĂšne Schiappa. L’Ă©ternelle madone du fĂ©minisme imbĂ©cile.
    C’est d’ailleurs en raison de l’instrumentalisation dont elle est coutumiĂšre, et dont tu te fais le chantre, que je rĂ©agis avec autant de dĂ©fiance.

    Tu peux cautionner ça en le noyant dans le “n’importe quoi”, c’est un stratagĂšme malin, car c’est une technique connue que de noyer le prĂ©cis dans le gĂ©nĂ©ral pour dĂ©naturer le fond d’une argumentation,

    Tu uses du mĂȘme stratagĂšme en faisant de l’exception un gĂ©nĂ©ralitĂ©. Et encore ton argumentation, jusqu’Ă  preuve du contraire, ne repose sur rien. Aucune personne de couleur ou homosexuelle n’a Ă©tĂ© citĂ© parmi les victimes de ces attaques. Quand bien mĂȘme il y en aurait en nombre suffisant, il faudrait ensuite prouver qu’elles aient Ă©tĂ© choisies en raison de leur race ou de leur orientation sexuelle.

    mais, lĂ , l’objet du harcĂšlement est Ă©tabli, et reconnu par certains repentis :

    Je note : “certains repentis” au pluriel…

    Car c’est bien un des membres de cette ligue (O. Tescet) qui Ă©crit, dans la lettre d’excuse qu’il a mis sur son tweet perso

    Je note : “un membre de cette ligue” au singulier…

    Ce que je tente de t’expliquer, c’est que tu fonces bille en tĂȘte dans des interprĂ©tation alors que tu as trĂšs peu d’Ă©lĂ©ments en main. Je ne dis pas que le dĂ©bat et les explications qui suivront autour de cette affaire te donneront nĂ©cessairement tort. Le fait est que depuis que nous sommes rentrĂ©s dans l’Ăšre du cynisme mĂ©diatique (une information en chasse un autre), plus personne ne se donne la peine de faire la gĂ©nĂ©alogie des informations, de les recouper ou de poser un minimum de distance dessus.

    L’Ă©motionnel prend le pas sur la raison et la prudence.

    Je vais te citer un exemple qui me tient à cƓur.
    En mai 2011, la presse relate dans son ensemble les tirs dont ont Ă©tĂ© victimes les manifestants hostiles au rĂ©gime de Bachar el-Assad. Indignation gĂ©nĂ©rale. Le rĂ©gime du despote syrien est mis en accusation et François Hollande, par le biais de Laurent Fabius, se dĂ©cide Ă  soutenir l’ASL.

    Manque de bol… l’information avait Ă©tĂ© dĂ©pĂȘchĂ©e par l’Observatoire Syriens des Droits de l’Homme (organisme financĂ© par les FrĂšres Musulmans). Or il a Ă©tĂ© prouvĂ© plus tard que les tirs provenaient de positions tenues par des groupuscules radicaux de l’ASL.

    Par ailleurs, il me semble que tu estimes incomprĂ©hensible ma rĂ©pĂ©tition dans mon texte. C’est du moins ce que tu as surlignĂ©. C’est vrai que j’ai ratĂ© mon copiĂ© collĂ©. […]

    Je me moque gentiment de toi en l’occurrence, parce que tu reprĂ©sentes a priori ce courant d’inspiration anglo-saxonne qui ne cherche pas Ă  Ă©lever les minoritĂ©s (dont certaines comme “les grosses” sont complĂštement bidons [jeu de mot involontaire]), mais Ă  les rĂ©duire au rang d’Ă©ternelles victimes. Victimes illusoires s’il en est.

    Tout ceci n’a qu’un seul but : dĂ©signer le mal, blanc, hĂ©tĂ©rosexuel comme unique responsable de tous les maux de la terre.

    Face Ă  cette idĂ©ologie nihiliste, j’estime que l’usage de la tarte Ă  la crĂšme est de rigueur.

    Donc attention ! Tout le monde tape parfois de travers, mĂȘme Toi, et on ne peut pas corriger les textes une fois qu’ils sont envoyĂ©s. Il vaut mieux ĂȘtre prudent, ou modeste, ou infaillible. Mais, de toute Ă©vidence, tu n’es pas infaillible non plus.

    Nous somme bien d’accord et c’est de bonne guerre.

    Bref, pour en revenir au sujet qui m’intĂ©resse, essaie maintenant de sortir de ta posture d’arbitre qui assaisonne depuis les nuĂ©es divines les interventions des uns et des autres en les bombardant de rĂ©fĂ©rences, de dĂ©nonciations de complots et de considĂ©rations thĂ©oriques, et dis nous simplement ce que tu penses du sujet.

    Je me fiche de tes injonctions, désolé.

    J’ai des rĂ©fĂ©rences, et aprĂšs, c’est mal ?
    Oui ?
    Arf…

    Je te propose de venir dans la camp du mal (ou du mĂąle) et d’Ă©tayer tes opinions. Tu verras, en marge d’une certaine discipline intellectuelle, le mal c’est cool. On peut fumer des clopes, boire des coups, manger du foie gras, pratiquer le sexe sans capote, penser que les films de François Ozon sont chiants et surtout, rire de tout.

    Je profite de la pensĂ©e des anciens, de ce que je lis et de ce que j’entends par ailleurs pour forger mes opinions. Opinions que je suis disposĂ© Ă  inflĂ©chir Ă  partir du moment oĂč l’on m’oppose des arguments et des faits.

  • b118abe9c06a7a0e162dde05feb69525?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    peche

    Membre
    11 février 2019 à 10 h 02 min

    @Jasper J’ai bien ri en lisant votre rĂ©ponse. Quelle belle maĂźtrise des fameuses moisissures argumentatives ! 😉

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    11 février 2019 à 11 h 54 min

    merci @peche . je ne connaissais pas le terme ‘moisissures argumentatives’ mais ça a Ă©tĂ© l’occasion d’aller voir un peu ce qu’il y avait de nouveau du cĂŽtĂ© des zĂ©tĂ©ticiens.

    Je pourrais repartir dans l’analyse des ‘moisissures’ dont la palette se diversifie ici Ă  chaque rĂ©ponse, mais ça ne m’amuse plus. Je trouve que c’est absolumment dĂ©solant d’avoir Ă  discuter stĂ©rilement de la forme, et, maintenant, de devoir justifier de l’origine d’informations qui sont en libre accĂšs depuis plusieurs annĂ©es, pour un sujet dont l’intĂ©rĂȘt est le fond : le harcĂšlement auquel des journalistes maintenant ‘installĂ©s’ se sont livrĂ©s, et qu’ils n’arrivent pas Ă  assumer maintenant dans leurs contritions larmoyantes. L’erreur est excusable, mais pas le dĂ©ni de responsabilitĂ©.

  • b118abe9c06a7a0e162dde05feb69525?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    peche

    Membre
    11 février 2019 à 12 h 08 min

    Pareil, je trouve souvent fatiguant de perdre un temps fou Ă  dĂ©montrer par A + B la mauvaise foi de l’interlocuteur/trice, pour aprĂšs, enfin !, commencer Ă  parler du sujet (dans le meilleur des cas).
    À se demander si ce n’est pas le but – noyer le poisson et diluer la discussion, pour Ă©puiser la personne avec qui on n’est pas d’accord. Mais dans ce cas pourquoi discuter ?? MystĂšre et boule de gomme.

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    11 février 2019 à 14 h 32 min

    Ma pauvre choupette, cela doit ĂȘtre dur de vivre dans un monde remplit de “mĂ©ssants qui font rien qu’Ă  t’embĂȘter”…

    Tu parles de zététique. Sais-tu seulement sur quoi cela repose ?

    La rigueur de l’argumentation et le scepticisme.

    Depuis deux rĂ©ponses, vous n’avez pas opposĂ© le moindre arguments par rapport Ă  la controverse, ni Ă©tayĂ© le sujet par des articles ou d’autres sources.

    Comme tu n’a rien de consistant Ă  avancer, tu nous fais le coup du snobisme intellectuel.
    N’essaie pas de te faire passer pour une Ă©lite persĂ©cutĂ©e qui doit batailler face Ă  la mauvaise foi de ceux qui s’opposent Ă  la religion de tes idĂ©es. Toi et Jasper n’ĂȘtes pas dans la discussion mais dans le prĂȘche, dans l’Ă©talage de votre morale d’esclave.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2019 à 17 h 33 min

    hĂ©hĂ©. et voilĂ  qu’il remet le couvert avec la morale d’esclave!!
    cette manie me fait de plus en plus penser Ă  un avatar d’alain soral
    il reprend et pinaille sur vos arguments en notant scrupuleusement tout ce qui n’est pas tout Ă  fait exact ou mal exprimĂ©, et ensuite quand vous lui rĂ©pliquez qu’il est un sophiste, il vous dit que vous n’avez pas d’arguments Ă  lui opposer, que vous ne l’attaquez que sur la forme, et que tout ce qui compte c’est le fond – dont d’ailleurs on peut jamais vraiment apercevoir le sien. Ă  partir de lĂ , vous ĂȘtes foutus, jasper et peche, tout nouvel essai d’argumentation finira par son rappel de votre faiblesse, en gros il vous dit: arrĂȘtez de discuter, vous n’avez pas assez de caractĂšre pour pensez par vous-mĂȘme, vous n’ĂȘtes pas de poids face Ă  la probitĂ© de mon charabia, toujours fort de sa factualitĂ© indubitable et d’une argumentation solide

    passons…

    ceci dit, oui, un fĂ©minisme qui s’appelle par ce mot est aussi stupide que les autres isme. Ă  partir du moment oĂč il ne s’occupe que de sa propre revendication pour l’Ă©galitĂ©, cette derniĂšre ne peut que dĂ©gĂ©nĂ©rer en fond de commerce, et en lobby

    je suis aussi contre cette tendance qui veut faire d’un type gĂ©nĂ©rique, le responsable des maux de tous les autres… pourquoi les femmes, homos, prolĂ©taires, noirs, rouges et autres “bons sauvages” seraient-ils meilleurs que le groupe des hommes hĂ©tĂ©ro Ă  visage pĂąle? dans beaucoup de cas, quand ils en ont l’opportunitĂ©, ces personnes vont mĂȘme souvent singer les pires cĂŽtĂ©s du type dominant, dans leur individualisme arriviste et normatif et pour leurs simples intĂ©rĂȘts privĂ©s, qui seuls motivent leur conviction Ă©galitariste sans plus de vision d’ensemble. ainsi tout ces dĂ©bats plein de ressentiment ne servent souvent qu’Ă  rabattre le vĂ©ritable conflit de classes sur de petites nouveautĂ©s juridiques accordĂ©s au compte goutte, qui vont au mieux mener Ă  des ajustements sociĂ©taux, en surface

    bien entendu la colĂšre de certains et certaines est complĂštement justifiĂ©e, car on se rend bien compte que le racisme et le sexisme sont profondĂ©ment ancrĂ©s, qu’ils sont source de souffrance, et on peut certainement dire que ces minoritĂ©s et une grande partie des femmes ont Ă©tĂ© et sont encore les victimes de l’histoire occidentale, tout comme les animaux, et globalement la nature en son entier. mais que l’homme blanc hĂ©tĂ©ro soit celui qui s’en sorte le mieux n’en fait pas pour autant un responsable ou un ennemi Ă  combattre…lui aussi est Ă  sauver

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    11 février 2019 à 18 h 41 min

    Je suis dĂ©solĂ©, @jabberwocky , de ne pas alimenter la polĂ©mique vers laquelle tu tentes d’orienter ce fil, mais elle ne m’intĂ©resse pas. J’ai un peu rebondi sur ton premier post en pensant qu’un peu de taquinerie te ferait comprendre que tu es hors sujet, mais, visiblement, il faut te dire les choses plus directement : je n’ai pas du tout l’intention de justifier quoique ce soit sur mes sources, car ça n’est pas une rĂ©ponse Ă  la question qu’il m’intĂ©ressait de soulever. Libre Ă  toi de continuer dans la direction qui t’intĂ©resse, mais ce serait sans doute mieux d’ouvrir toi mĂȘme un nouveau fil sur “la rĂ©cup. des infos” et “les joies du camp du mal”, celui oĂč, Diable, on mange du foie gras, oĂč l’on fume des cigarettes et oĂč l’on fait l’amour sans capote. Trop rebelle.

    Toutefois, avant de devenir sĂ©lectivement aveugle Ă  tout ce que tu pourrais Ă©crire sur ce thread et qui ne concernerait pas la question initiale, je t’annonce que je connais les rĂšgles de la zĂ©tĂ©tique. TrĂšs bien mĂȘme, et, pour t’Ă©viter d’aller polluer d’autres posts oĂč tu interviens trĂšs correctement, je te rappelle ici qu’elle classe le MBTI dans la catĂ©gorie des pseudosciences. Comme l’ennĂ©agramme dont je parle ailleurs, il s’agit d’un petit test divertissant, mais les hypothĂšses et les rĂ©sultats de ces typologies ne rĂ©sistent pas Ă  une analyse critique. Preuve en est qu’il est recommandĂ© de les recommencer plusieurs fois, tant qu’on n’a pas obtenu le rĂ©sultat qu’on attend. Il me semble que tu en parles par ailleurs, ne t’Ă©carte pas trop de l’attitude sceptique.

    Inutile d’aller crier ça sur d’autres posts, d’autant plus qu’ici on est chez moi, libre Ă  moi de finir de troller mon propre sujet.

  • 5ec29db998906 bpthumb

    jasper

    Membre
    11 février 2019 à 19 h 22 min

    hello @unmugwumpquelconque il ne faut pas en vouloir Ă  Jabber de souffrir d’une addiction Ă  l’art de la dispute condescendante. C’est ce qui fait son originalitĂ©.

    Je n’ai sans doute pas Ă©tĂ© clair , je ne fais pas de procĂšs aux mĂąles blancs, mais, je remarque que sur cette affaire, le groupe issus d’une Ă©cole de journalisme qui a pignon sur rue, Ă©tait menĂ© par quelques mĂąles blancs. Et les suiveurs, qui ne se sont jamais opposĂ©s Ă  la curĂ©e, Ă©taient pour la plupart moulĂ©s dans le mĂȘme mĂ©tal, bien que quelques femmes s’y soient Ă©galement trouvĂ©es. Quand Ă  leurs attaques, elles Ă©taient bien orientĂ©es vers ce qui ne leur ressemblait pas, en Ă©tant racistes, homophobes, anti fĂ©ministe, etc etc.. Le tĂ©moignage des harcelĂ©s et harcelĂ©es est saisissant.

    Il y a toutes sortes de discriminations, aucune n’est meilleure ou plus facile Ă  justifier qu’une autre, et chacun y va de sa discrimination de ce qui ne lui ressemble pas. Ca peut en effet marcher dans tous les sens, et on peut donc espĂ©rer angĂ©liquement que tout s’arrange. Par contre, lorsque le harcĂšlement s’en mĂȘle, rester les yeux bandĂ©s face Ă  l’Ă©vidence, et ne pas tenter de l’arrĂȘter, est une complicitĂ© active. Plusieurs personnes ont Ă©tĂ© alertĂ©s de la situation, mais mĂȘme si leur morale les interpellait peut-ĂȘtre, ils ont prĂ©fĂ©rĂ© ne rien voir pour n’avoir pas Ă  agir contre la direction du groupe. Certains, plus lĂąches encore, ont mĂȘme recommandĂ© aux victimes de dĂ©dramatiser la situation.

    Comme tu le dis, ça n’est pas avec de petits bricolages judiciaires qu’on va changer les choses, mais en changeant les mentalitĂ©s par l’Ă©ducation.

    C’est lĂ  que, puisqu’il apparaĂźt qu’un grand nombre de ces personnes qui ont Ă©tĂ© actives, ou passivement complices, est maintenant arrivĂ© Ă  des postes importants dans les organes de communication et de presse, qu’ils sont des cautions morales dans des journaux engagĂ©s, publient de grandes Ă©tudes sur le fonctionnement des trolls, etc…, il doivent maintenant, plus que quiconque, tirer les enseignements de leur erreur passĂ©e, et participer Ă  l’Ă©ducation de leur environnement pour empĂȘcher toutes ces petites lĂąchetĂ©s destructrices. Leur refus de s’appuyer sur leur situation socioculturelle pour tenter de faire changer les choses serait une nouvelle complicitĂ© de ce qu’ils ne feraient alors que semblant de regretter.

    Il n’y a d’ailleurs pas que ce personnes qui doivent rĂ©agir, tout le monde doit le faire Ă  son niveau, mais leur savoir-faire en matiĂšre de communication peut rendre leur tĂ©moignage beaucoup plus percutant.

  • 5bb3b8d771436 bpthumb

    rickla

    Membre
    11 février 2019 à 19 h 56 min

    Jabber a Ă©tĂ© trop peu prĂ©venant et un peu orientĂ© dans sa façon de soulever le caractĂšre trop tranchĂ© et condamnatoire de Jasper sur un dossier qui semble assez vide du point du vue grand public… Je ne dis pas forcĂ©ment vide en soi, mais il est reprĂ©sentatif du dĂ©rapage avĂ©rĂ© Possible de certaines personnes et de la facile condamnation de principe sur dĂ©nonciation Bien-pensante…
    PĂȘche a soutenu Jasper plutĂŽt par principe, comme j’interviens un peu par principe, sinon en soutien Ă  Jabber, suite Ă  l’intervention Ă©trange de Mugwump… Ă©trange en ceci, qu’elle apporte de l’eau au moulin, et un certain recul potentiellement conciliateur, pourtant ça prend la forme d’une charge revancharde contre Jabber, alors que Mugwump est capable d’eau dans son vin tant il a bien gĂ©rĂ© l’invitation Ă  aller se faire voir certes polie et sĂ©duisante sur la forme mais violente et gratuite il y a peu par une Lady… 2 poids, 2 mesures au nom du politiquement correct ?
    Je crois qu’il y sur ce fil des subtilitĂ©s intĂ©ressantes qui relĂšvent des pb de communications et de convictions qui dĂ©passent le sujet et les intervenants. Ca arrive, surtout quand Schiappa s’en mĂȘle, mais il serait dommage que ce sujet mineur ait des incidences… il y aura d’autres occasions plus excitantes de s’Ă©charper 😉

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    11 février 2019 à 21 h 20 min

    ​huhum…

    non, je ne crois pas traiter les ladies et les jabberers diffĂ©remment, et encore moins si c’est pour ĂȘtre politiquement correct. j’ai Ă©nervĂ© ladypurple et je sais pourquoi. quant Ă  jabberwocky, je le trouve souvent trop bas du front sur nombres de sujets, qu’il semble aimer mener vers des terrains marĂ©cageux, alors qu’il nous faudrait juste un peu plus d’hygiĂšne et de rigueur intellectuelle pour qu’on s’entende. je voudrais juste qu’il Ă©vite de taper tout de suite dans les gros poncifs et concepts creux comme il fait

    je ne lui en veux pas d’ĂȘtre orientĂ© dans ses interventions, au moins il s’engage dans ce qu’il dit, il n’invoque pas une illusoire objectivitĂ© ou une rĂ©alitĂ© que les mots viendrait retranscrire de maniĂšre transparente, non au moins il n’a pas cette prĂ©tention. on voit bien qu’il assume son orientation politique et sa logique, sans qu’il n’ait forcĂ©ment conscience de tout ce qu’elle implique cependant

    ce qui est dĂ©rangeant aussi c’est l’usage qu’il fait d’auteurs en en prenant seulement quelques points qui peuvent corroborer son discours, sans jamais questionner les prĂ©supposĂ©s et la pensĂ©e profonde de ceux-ci; ainsi il peut montrer s’inspirer superficiellement d’arendt pour juste aprĂšs faire l’Ă©loge du travail de spengler – deux personnes qui ont certes pu faire des diagnostics similaire de notre civilisation, mais que tout opposait en matiĂšre de philosophie ou de pensĂ©e politique. en plus, prĂȘcher comme il fait la concorde (un peu comme le fait marine le pen avec la rĂ©conciliation) tout en reprochant systĂ©matiquement Ă  ces contradicteurs leur morale d’esclave pour que finalement il puisse plastronner sur du rien, comme si il avait le dessus ; et bien selon moi c’est de la malhonnĂȘtetĂ© intellectuelle… ça m’Ă©nerve mais il n’y a rien de personnel, je n’ai plus trĂšs envie de laisser passer ce genre de chose, mĂȘme si c’est une perte de temps j’en ai bien conscience. grand bien lui fasse s’il dĂ©cide de rĂ©pondre en long et en large Ă  ma morale d’esclave sur un topic aussi inconsĂ©quent

    schiappa j’la connais pas, mais d’aprĂšs ce que vous en dites, je n’ai mĂȘme pas envie d’en savoir plus.

    et jasper, je ne te rĂ©pondais pas directement mais voulais plutĂŽt critiquer une tendance gĂ©nĂ©rale dans ces mouvements d’Ă©mancipations Ă  toujours vouloir trouver des responsabilitĂ©s collectives et fabriquer des boucs Ă©missaires… mĂȘme si ce n’est pas propre Ă  ces mouvements bien sĂ»r. mais c’est prĂ©cisĂ©ment cela que je trouve minable, se rendre compte que les mouvements d’Ă©mancipation utilise les mĂȘmes ressorts que la rĂ©action conservatrice

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    13 février 2019 à 22 h 19 min

    hĂ©hĂ©. et voilĂ  qu’il remet le couvert avec la morale d’esclave!!
    cette manie me fait de plus en plus penser Ă  un avatar d’alain soral […]

    Je me suis demandé pendant quelques temps sur quel ton répondre à tes insinuations @unmugwumpquelconque. Je résiste à la tentation de la grossiÚreté ; ce serait pourtant me mettre à ton niveau. Analyse grossiÚre, réponse grossiÚre.
    Qu’Alain Soral utilise une grille de lecture reposant sur la dĂ©nonciation de la morale, m’indiffĂšre. Je ne lis pas, je ne regarde pas ce qu’il publie sur le web…
    Je le laisse Ă  son insignifiance.

    J’ai hĂ©sitĂ© Ă  me justifier parce que l’antisĂ©mitisme me rĂ©vulse, parce que j’ai toujours dĂ©fendu IsraĂ«l et que j’ai toujours conchiĂ© DieudonnĂ©, Soral et leur bande de ploucs.

    Il semble que tu sois adepte des syllogismes puisque dans ton esprit, dĂ©noncer le manichĂ©isme ou plus exactement la religion de la pensĂ©e c’est aller dans le sens de Soral. Mais allons plus loin et dĂ©passons ta tartuferie : ta mise en parallĂšle signifie que penser (de prĂšs ou de loin, voir de trĂšs, trĂšs loin) comme Soral, c’est penser comme Le Pen, penser comme Le Pen c’est penser comme Vichy, PĂ©tain et en bout de course, Ă©videment, Hitler.

    Une bonne vielle mĂ©thode trotskiste usĂ©e jusqu’Ă  la corde…

    Tu me soupçonnes d’appartenir Ă  l’extrĂȘme-droite, c’est ça ?
    Sois courageux Ă  dĂ©faut d’ĂȘtre intelligent.

    quant Ă  jabberwocky, je le trouve souvent trop bas du front sur nombres de sujets, qu’il semble aimer mener vers des terrains marĂ©cageux, alors qu’il nous faudrait juste un peu plus d’hygiĂšne et de rigueur intellectuelle pour qu’on s’entende.

    Je ne te reprocherais jamais de ne pas ĂȘtre d’accord avec moi et de t’opposer, mĂȘme violemment, Ă  certaines idĂ©es que je dĂ©fends. Si tu es en mesure de ne pas faire de procĂšs d’intention ou Ă  renoncer Ă  ton hygiĂšnisme intellectuel tout ira bien. Cela me semble quand mĂȘme mal parti, mĂȘme si je crois en bout de course que nos diffĂ©rences ne sont fondamentales.

    Ce qui m’amuse c’est qu’au bout du compte, je te reproche Ă  peu prĂšs la mĂȘme chose : manque de sĂ©rieux et mauvaise foi.

    ce qui est dĂ©rangeant aussi c’est l’usage qu’il fait d’auteurs en en prenant seulement quelques points qui peuvent corroborer son discours, sans jamais questionner les prĂ©supposĂ©s et la pensĂ©e profonde de ceux-ci

    Ce que tu Ă©cris est stupide. Je ne vais pas m’interdire de citer Freud dans une argumentation, par exemple, sous prĂ©texte que je me sens plus proche de Jung et que je dĂ©sapprouve un certain nombre de ses postulats.

    Je peux penser avec des intellectuels de gauche. Je peux penser avec des intellectuels de droite. Ne pas choisir de camp est manifestement au-dessus de tes forces.

    Ce que tu exprimes revient aussi Ă  dire que l’on doit nĂ©cessairement tenir compte, en toutes circonstances, du contexte et de la genĂšse d’un raisonnement. MĂȘme si c’est souvent vrai et que la mise en concordance de certains points de vue est risquĂ©, cela n’empĂȘche pas pour autant de s’y risquer. Tout est question de mesure.

    Tout ceci me rappelle un texte de Deleuze Ă  propos des Nouveaux Philosophes oĂč ce dernier les traitait de disc-jockey de la pensĂ©e. MĂȘme si je n’ai jamais apprĂ©ciĂ© BHL et ses semblables, j’ai trouvĂ© son argumentation stupide. Je suppose qu’elle Ă©tait motivĂ©e par des raisons d’orgueil mal placĂ© et de politique voilĂ©e.

    il peut montrer s’inspirer superficiellement d’arendt pour juste aprĂšs faire l’éloge du travail de spengler – deux personnes qui ont certes pu faire des diagnostics similaire de notre civilisation, mais que tout opposait en matiĂšre de philosophie ou de pensĂ©e politique.

    Et alors ?
    Tu es quĂȘte de puretĂ© intellectuelle ou quoi ?
    Explique-moi au passage quelles sont les opinions politiques respectives de Arendt et de Spengler.

    Je te soupçonne de ne jamais avoir lu ce dernier, Ă  vrai dire. Comme il a fait parti de la liste des infrĂ©quentables – liste officieuse Ă©rigĂ©e par un certain nombre d’intellectuels et de politiques – tu dois t’imaginer comme c’est l’usage, que c’est un penseur du national-socialisme. Sauf que si tu l’avais bien lu, tu aurais constatĂ© qu’il n’y a rien d’antisĂ©mite ou de fasciste dans ses textes. C’est juste un dĂ©cliniste.

    Or pour toi, tel que je te perçois, penser le dĂ©clinisme, c’est penser contre le progrĂšs, c’est donc de droite, c’est donc Le Pen, c’est donc Vichy et c’est donc Hitler toujours en bout de course.

    en plus, prĂȘcher comme il fait la concorde (un peu comme le fait marine le pen avec la rĂ©conciliation)

    Nous y revoilĂ . Le gros sous-entendu pas fin et bien dĂ©gueulasse…

    ça m’énerve mais il n’y a rien de personnel, je n’ai plus trĂšs envie de laisser passer ce genre de chose, mĂȘme si c’est une perte de temps j’en ai bien conscience.

    On sera deux.

  • 5c36aecc7594c bpthumb

    jabberwocky

    Membre
    14 février 2019 à 16 h 18 min

    je n’ai pas du tout l’intention de justifier quoique ce soit sur mes sources, car ça n’est pas une rĂ©ponse Ă  la question qu’il m’intĂ©ressait de soulever.

    Ben voyons, comme ça tu peux dire n’importe quoi et idĂ©ologiser le dĂ©bat. Les Ă©lĂ©ments de langage que tu utilises sont trĂšs Ă©loquents (tout particuliĂšrement le fameux “mĂąle blanc”).

    […] pour t’éviter d’aller polluer d’autres posts oĂč tu interviens trĂšs correctement, je te rappelle ici qu’elle classe le MBTI dans la catĂ©gorie des pseudosciences.

    Quel est le rapport avec le sujet ?
    Aucun.

    Ce n’est pas la premiĂšre fois que tu tentes de me dĂ©crĂ©dibiliser en allant fouiller dans les autres sujets du site. C’est vrai que c’est pratique pour toi dans la mesure oĂč cela masque ton indigence.

    Le MBTI repose notamment sur les travaux de Jung (excuse du peu). Le test est tout Ă  fait critiquable, c’est vrai. Le comparer avec une “pseudoscience ” est en soit ridicule dans la mesure oĂč ce n’est qu’un “outil”. Si il y a des procĂšs Ă  faire Ă  ce moment-lĂ , ce sont ceux de la psychanalyse (l’approche de Jung, en l’occurrence) et de la psychologie (qui cautionne dans certains cas l’utilisation du MBTI).

    Tout ceci me fait dire que tu ne comprends rien Ă  rien et que la sens de la nuance t’Ă©chappe complĂštement.

    Inutile d’aller crier ça sur d’autres posts, d’autant plus qu’ici on est chez moi,

    Heu… Tu devrais penser Ă  consulter, sĂ©rieux.
    Non, tu n’es pas chez toi..


Affichage des publications 1 - 15 de 20

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close