Ressentir dans notre corps les conséquences de nos reflexions…

  • Ressentir dans notre corps les conséquences de nos reflexions…

  • 6187d1898871b bpthumb

    neba

    Membre
    4 septembre 2021 à 15 h 11 min

    Bonjour à tous,

    en discutant avec une femme pour qui j’ai beaucoup d’estime, m’est venu cette expérience que je voulais partager. Nous étions en train de discuter et dans sa façon de s’exprimer sur une situation, j’ai ressenti que nous pouvions dire les choses de manière différente.

    J’aimerais faire une expérience avec vous qui demande simplement de lire les phrases suivantes et d’écouter ce qui vit en nous.

     

    – Ma vie est merdique comme ce monde.

     

    – Ma vie est un entrainement comme ce monde.

     

    – Ma vie évolue en fonction de ma compréhension comme ce monde.

     

    – Ma vie peut changer en fonction de mes choix comme ce monde.

     

    – Ma vie est magnifique comme ce monde.

     

    Ressentez-vous la différence entre ces phrases dans votre coeur, votre corps et votre esprit ?

    Ressentez-vous suivant la réflexion que vous avez plus ou moins d’énergie ou de motivation ?

    Prenez le temps de les répéter si besoin et de ressentir. 😉

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    4 septembre 2021 à 21 h 53 min

    Bonsoir @neba

    Oui je ressens bien une différence à la lecture de chaque phrase.

    Si ton point est “qu’est ce que l’on ressent”, cela dépend de ton état émotionnel et ton moral je pense (et ce à quoi tu es le plus sensible😉)

    Plus de motivation à la lecture de la n°4 pour ma part.

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      5 septembre 2021 à 9 h 03 min

      Bonjour @logos ,

      C’était effectivement l’objet de l’expérience. Se situer soi en fonction de son état d’esprit et son regard sur sa vie et le monde qui nous entoure.

      Je te remercie pour ton partage. 😉

  • 603adbc53dd95 bpthumb

    matty

    Membre
    5 septembre 2021 à 1 h 47 min

    Pourquoi “comme ce monde” ?

    Ce monde n’est pas moi, je ne suis pas ce monde. Il n’est pas ma création, je ne suis pas sa créature.

    – Ma vie est parfois merdique, ce monde est conçu merdique.

    – Ma vie est un entrainement exigeant car ce monde est merdique.

    – Ma programmation évolue en fonction de ma compréhension sur ce monde.

    – Ma vie change proportionnellement à mon discernement, c’est lui qui m’offre de pouvoir commencer à faire des choix libres en ce monde.

    – Ma vie est parfois magnifique malgré ce monde conçu merdique.

    – Je suis dans ce monde merdique.

    – Je ne suis pas de ce merdique monde.

    Voilà ! Ça me correspond mieux formulé ainsi. Et non ça ne me déprime pas !

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      5 septembre 2021 à 9 h 11 min

      Bonjour @Matty,

      Je te remercie pour ton retour qui permet à chacun de se situer en fonction du regard que tu partages sur le monde.

      Je comprends ce regard mais je n’y adhère pas car j’ai conscience que tout comme chacun de nous, ce monde évolue pour trouver son équilibre.

      Je t’invite à le regarder dans le temps et de voir les leçons que nous n’avons pas encore acquise qui se répète. 😉

  • 6089abca45329 bpthumb

    sylvie7

    Membre
    5 septembre 2021 à 8 h 09 min

    Bonjour @neba 😁

    Voyons voir ce que tes phrases m’inspirent de bon matin en espérant que mon estomac grondant ne va pas perturber mes réflexions ce dont je doute fortement.

    First one : ma vie est merdique dans ce monde.

    Tu aurais dis LA vie, j’aurais pu dire oui la vie est cruelle bien souvent. Mais comme tu dis ma vie…. Oui ma vie a été merdique, le sera peut être à nouveau, mais pour l’instant ça va impeccable…je croise les doigts, touche du bois, quelqu’un a un singe ? Bon je vais touche ma main ça fera pareil 😋

    Ma vie est un entraînement dans ce monde

    Ha oui? Un entraînement vers quoi? La vie est une suite d’expériences, j’en tire des leçons ou pas. Je réitère l’erreur jusqu’à comprendre enfin quel choix fait que je me fourvoie systématiquement. Une fois compris, cela est acquis et je fais un autre choix jusqu’à obtenir l’effet desiré. Par exemple j’ai beaucoup déménager. Pourquoi? J’ai vécu mon enfance en ville et je m’y ennuyais énormément. Déménager me faisais une occupation parce que à chaque fois, même si ce n’était qu’une location, je refaisais entièrement la décoration mais une fois finie, j’étouffais encore. Puis j’ai compris que si j’avais cette sensation d’étouffement cela venait de la ville en elle même, alors je suis partie pour une ville plus petite et dans une région beaucoup plus boisée. J’allais déjà mieux mais c’était pas encore top. Avec N°3 qui avait une maison dans un village je me suis sentie bien. Et pour être honnête je suis restée longtemps avec lui et ai accepté ses infidélités juste pour la maison. Enfin faut pas pousser non plus j’ai fini par partir pour une petite maison en ville avec jardin. Des travaux mais une fois finis encore l’ennui. Je suis à nouveau partie pour une maison dans un lieu dit, à retaper et à moi cette fois😁 avec un grand terrain où il y a toujours, toujours à faire et je l’adore. Peu importe maintenant que le monde extérieur soit pourri, je suis dans ma maison et je ne m’ennuie jamais 😃. Comme dans une bulle. Les expériences vécues m’ont donc permis à affiner mes choix jusqu’à trouver le bon. Mais cela n’est possible que si on est actif dans le sens où on doit accepter de faire des choix et accepter de se planter parfois. En gros accumuler de l’expérience pour ne pas recommencer les mêmes erreurs.

    Et cela rejoint du coup la phrase :

    Ma vie peut changer en fonction de mes choix comme ce monde.

    Ensuite

    Ma vie évolue en fonction de la compréhension de ce monde

    Non, ma vie évolue en fonction de la compréhension de moi même. Le monde a des niveaux trop complexes pour le comprendre entièrement et l’on se perd comprendre quel monde d’abord. Le monde humain et donc la nature humaine? Multiple et complexe et je crois aussi cyclique. Le monde animal? Instinctif et encore mystérieux sur beaucoup de points. Le monde végétal ? Adaptatif et encore mystérieux sur beaucoup de points ? Le monde physique, quantique et cætera ? Nous sommes encore si ignorants. Alors non, il y a trop d’inconnues pour que je cale la compréhension de ce monde sur la compréhension de MA vie.

    Ma vie est magnifique en ce monde.

    J’estime m’être pas mal demerdée etant donné les cartes que j’avais en main. Ma vie n’est pas magnifique sinon la considère dans son entièreté mais elle évolue de manière exponentielle….. espérons que telle une courbe de Gauss elle ne va pas redescendre.

    Merci @neba. Très inspirant ce sujet. 😘😘😘

    • 6187d1898871b bpthumb

      neba

      Membre
      5 septembre 2021 à 9 h 49 min

      Bonjour @sylvie7 🙂

      Je te remercie pour ce partage d’expérience de vie qui démontre qu’a travers nos experiences et nos ressentis nous avançons pour trouver un équilibre qui nous convient.

      J’ai l’habitude de dire que la vie est faite de débuts et de fins afin de renaitre et améliorer notre situation avec une meilleure compréhension de nous-même.

      Ha oui? Un entraînement vers quoi?

      Dans l’expression de tes experiences et la compréhension des miennes, je dirais une meilleure réalisation de ce que nous sommes et de ce que nous avons besoin. 😉

      Je crois que ton estomac grondant à effectivement perturbé la réflexion car je me suis relu et la phrase est bien :

      Ma vie évolue en fonction de ma compréhension comme ce monde.

      J’entends par cette phrase que nous évoluons en fonction de notre compréhension de nous-même comme ce monde évolue en fonction de notre compréhension commune.

      Après c’est comme pour notre vie, le monde va dans la direction de nos choix en conséquence de notre compréhension.

      Il est factuel qu’il est plus simple de se comprendre soi que de comprendre un ensemble mais il n’est pas si complexe que tu voudrais le croire à mes yeux. Nous attachons beaucoup d’intérêt à ces formes différentes en ajoutant des définitions quand ce n’est pas de l’administratif pour “faciliter” la compréhension et les processus. 🙃

      Le fond lui est immuable et d’une personne à l’autre il ne change pas vraiment.

      L’intention en fonction du regard sur soi et le monde oui.

      Par exemple nous partageons toi et moi la volonté d’évoluer pour être épanouie dans nos vies et cela est un fond commun. Ce qui va changer c’est la forme de cet épanouissement lié à nos experiences et notre compréhension individuelles de comment s’épanouir.

      Pour prendre une exemple extrême mais très révélateur à mes yeux du fond immuable. Un Serial killer va dans le même intérêt chercher un épanouissement dans sa vie à travers une compréhension de soi et du monde en fonction de ses experiences de vie. Il suffit donc d’apprendre à connaitre la vie de quelqu’un pour avoir de la compassion sans pour autant accepter des comportements qui nuisent à l’autre qu’il soit un être humain, un animal voire un environnement représenté par cette photo.

      Je suis donc à 100% d’accord avec ton expression :

      Non, ma vie évolue en fonction de la compréhension de moi même.

      Et je pense que ce monde évolue en fonction de la compréhension que nous avons des uns et des autres dans notre conscience collective. 🙂

      Par les autres, je n’entends pas seulement l’humanité mais l’ensemble du vivant.

      Encore merci en te souhaitant un bon petit déjeuner. 😉

      • 6089abca45329 bpthumb

        sylvie7

        Membre
        5 septembre 2021 à 12 h 38 min

        Je trouve que le mot « monde» dans tes réponses est trop imprécis, cela perturbe ma réflexion. Je pense que par monde tu penses les autres humains? Parce que en ce qui concerne le monde vivant, le vivant va de la bactérie (le virus n’est pas considéré comme faisant partie du vivant) à la baleine bleue, de la wolffia au séquoia.

        Ou alors oui ,ta vision est simpliste, le vivant est à la recherche de la survie de son espèce point final. effectivement c’est le même fond pour tous. D’accord, mais c’est comme lire la fin du livre sans avoir lu le développement de l’histoire. Quid des cheminements vers ce que l’on souhaite obtenir. La est la complexité selon moi. là est la difficulté car pour chacun le bonheur ou la survie revêt un aspect différent. Et donc la compréhension pour y arriver aussi. Et c’est cela que je trouve complexe et intéressant à étudier. Mais je n’attache plus autant d’importance qu’avant aux bonheurs des autres dans le sens où mon action pour eux ne peut remplacer leur volonté d’y arriver. Et arriver à accepter que l’on est tout petit face à la multitude et que l’on peut agir à son niveau seulement c’est se retirer un poids. Je crois que c’est un peu comme le stoïcisme.

Affichage des réponses 1 - 4 de 4

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant