Quelques faits à propos du (faux) jugement, comment et pourquoi s'en préserver

  • Quelques faits à propos du (faux) jugement, comment et pourquoi s'en préserver

    Posted by Usager supprimé on 12 mai 2020 à 11 h 11 min

    Vous gagnerez à vous améliorer vous même, et à être de meilleurs compagnons de routes, pour vos amis, proches, ou celui ou celle qui partage votre quotidien, si vos faites l’effort de comprendre quelques faits basiques concernant le jugement, ainsi que divers moyens afin d’éviter d’y recourir à votre insu. Parfois, on est juge sans en avoir conscience. On observe un univers autour de soi, et on choisit de le définir tel qu’on l’aura alors perçu. Puis celui ci restera condamné à être, ad vitam, ainsi qu’on l’aura défini. Mais cela reste la propre vision de l’esprit de celui qui aura, de la sorte et à proprement parlé, jugé de façon subjective.

    Donc procédons avec quelques faits sous la forme d’une liste.

    Concernant le (faux) jugement :

    – le jugement est définitif, et celui qui l’émet ne se remet jamais en question

    – Il n’est jamais proposé au jugé un quelconque échange

    – il ne lui est pas permis ni de se défendre ni de s’expliquer

    – le jugement se passe parfois exclusivement dans la tête du juge

    – le juge, certain de son jugement, fera semblant de chercher des explications, n’en tiendra pas compte, et pire encore s’en servira pour confirmer son jugement; par exemple : le jugé dit “A”, le juge dira “voyez, c’est la preuve” si “A” va dans son sens, ou bien “le jugé ment, c’est donc une preuve” si “A” ne va pas dans son sens.

    Effets sur la personne jugés :

    – peut le vivre comme un traumatisme

    – peut réagir de façon agressive, comme c’est une forme d’agression

    – peut être amenée à se replié sur elle même, ou ostracisée, stigmatisée par ces (faux) jugements

    – le regards des spectateurs changera en raison de ce jugement, fut il raisonné ou arbitraire et sans fondement réel autre que la pensée et la parole du juge

    Quelques faits à ne pas confondre avec un (faux) jugement :

    – les questions posées ne sont pas un jugement. elles permettent de répondre. (Parfois elles peuvent ressembler à de l’inquisition, être le fruit d’un préjugé ou jugement, mais c’est un autre problème)

    – une proposition permettant à l’autre de répondre

    – l’analyse de faits réels, et leurs possibles interprétations

    A noter que certains jugements peuvent, selon la condamnation, permettre une amélioration des conditions à la fois du jugé que des personnes touchées directement et indirectement par ce jugement. Mais encore faut il que ce soit un “vrai” jugement, et que les participants soient capable de pardon.

    Qui est incapable de pardon ne devrait pas avoir le droit de juger.

    Dans la pratique, il vaut mieux essayer de ne pas juger une personne. Mais parfois, les faits sont bien présents et une répétition démontre de la personnalité d’une personne.

    Je me rappelle de ce simulacre de jugement, face à Ponce Pilate. Quelle blague ce fut. Cela ne s’est pas du tout passé, ou presque pas, tel qu’on vous l’a raconté. Je n’ai pas eu droit à me défendre. On m’a jugé sans possibilité de m’expliquer. On a fait en sorte de me droguer afin, justement, que je ne soit qu’à l’état de loque au moment précis où j’aurais eu l’opportunité de jouir de mon droit d’expression. A la suite de quoi, on m’a conduit vers la croix. L’avantage de ces dites drogues, c’est que je n’ai pas trop eu à souffrir sur le moment. C’est après que vient la douleur. Mais je pense être tombé dans une sorte de coma à moment donné. Lorsque je me suis réveillé, ce fut sur un lit de paille, entouré de quelques proches de confiance prenant soin de moi. Par la suite, je restais caché de tout ce tumulte inutile. J’ai sans doute eu une sorte d’illumination.

    Donc ne soyez point des Ponce Pilate, ni même ses complices.

    Afin d’éviter les jugements, ou de s’en préserver :

    – laisser l’autre s’exprimer

    – acceptez son point de vue

    – tolérez les différences

    – comprenez le droit à l’erreur

    – sachez demander pardon et vous excuser lorsque vous aurez émis malencontreusement un (faux) jugement

    – sachez pardonner lorsqu’on vous aura jugé par mégarde

    Allez dans la paix de moi même. Amen.

    Usager supprimé a répondu il y a 2 années, 6 mois 2 Membres · 10 Réponses
  • 10 Réponses
  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 14 h 50 min

    Le paradigme, monsieur Byaku (êtes vous japonais ?), c’est ce qui sert d’exemple ou de modèle. Il intègre souvent son champ lexical, son univers, et éléments qui permettent de le définir et de le comprendre. Comprenez, l’ami, que nous sommes bien loin du “façon de penser” qui semble être la définition que vous en avez. En espérant ne pas vous avoir trop ridiculisé. Allez en paix, et que la sagesse vous inspire.

    Monsieur Momosse, je vais être honnête : je n’ai rien compris à votre bref message. Si vous pouviez le reformuler plus clairement, j’essaierais de vous répondre. Autrement cela restera en suspend.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 16 h 29 min

    Merci monsieur Byaku, vous confirmez ce que j’ai écrit : que vous utilisiez en erreur le mot paradigme. Mais grâce à moi, maintenant, vous allez peut être enfin mieux le comprendre. Heureux de vous avoir été utile. Êtes vous japonais ? Vous n’avez pas précisé. Je comprendrais que la langue française vous échappe un peu. En tout cas vous écrivez très bien pour un non français.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 16 h 35 min

    Maintenant, au lieu de vous ridiculiser encore plus, allez donc lire le vrai sens du mot et non les circonvolutions philosophiques, épistémologique et abus de langage à son propos :
    https://fr.wiktionary.org/wiki/paradigme

    Bon après midi à vous, monsieur @Byaku.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 16 h 41 min

    Et un article mettant en exergue l’abus de langage généralisé :
    https://www.lemonde.fr/m-actu/article/2013/10/25/juste-un-mot-paradigme_3501936_4497186.html
    Voyez monsieur @Byaku, vous avez été trompé, tel les moutons suivant le mauvais troupeau.
    Fort heureusement, vous êtes surdoué, et vous allez vite intégrer cette erreur. Quelle joie d’avoir pu vous aider !

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 18 h 59 min

    Que lis je ? Combien de fois va t on me faire cette blague ? L’autre qui prétendrait que je serais je ne sais qui après avoir ouvert un sujet hypocrite à propos des “indigos”, et maintenant ici me prendre pour un certain empereur ? Mais quel est donc cet endroit plein de paranoïa ambiante ? C’est quoi le but ? Je trouve cela un peu malsain. N’avez vous rien de mieux à faire ? Comme spéculer sur l’avenir de l’humanité ? Le fait est que le japonais ci dessus insiste à mal employer des mots séculaires, et maintenant cela. On se détend mes petites brebis. Il n’y a qu’un Jésus et c’est moi et moi seul, et encore heureux que je sache qui je suis ou qui je ne suis pas. Alléluia ! Voilà pourquoi il faut apprendre à pondérer et mesurer ses jugements. Hâtifs, ils sont rarement vrai, presque toujours faux. Belle soirée chez vous cher lectrices et lecteurs.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 19 h 15 min

    Je peux vous assurer vous me faites rire. @Olbius en est témoin, je ne suis que moi. Mais en règle générale, celui qui amorce une idée en est souvent la source. Et puis on peut trouver bizarre que les échanges sur ce forum avec ce “empereur” n’ont été fait qu’avec le japonais Byaku. Peut être sont ils tous deux une seule personne ? Voici le scénario : Byaku s’ennuie ici. Il n’a pas de forte tête pour le tenir tête. Alors il créée d’autres personnages pour discuter avec lui. Il se fait se propre conversation. Ses propres disputes. J’ai l’impression qu’il a fait plusieurs fois le coup. Quelqu’un qui n’est pas capable de comprendre le sens du mot “paradigme” est capable de tout, ça c’est certain.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 19 h 20 min

    Tout ceci me dépasse. Je laisse entre les mains de Dieu.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 19 h 25 min

    Monsieur Byaku, permettez que je vous demande : qu’est ce que c’est pour vous un “adversaire” ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    28 mai 2020 à 19 h 31 min

    itsme Byaku isit emperor : tout cela n’est qu’une seule et même personne. Vrai, ou faux ? Avec parfois des maladroits détails du genre “ah moi j’aime ceci” et l’autre de répondre “ah moi non ! ce qui signifie bien que nous sommes deux personnes différentes”. C’est pas bien compliqué à décrypter. Voyez ? Moi aussi je sais repérer des détails troublants.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Usager supprimé

    Membre
    30 mai 2020 à 17 h 44 min

    WTF c’est quoi cet ersatz de jésus à 2 francs 6 sous ???