Appréhension de scÚne



  • ApprĂ©hension de scĂšne

    5d106e2aa77e6 bpthumb ailleursland mis Ă  jour Il y a 1 annĂ©e, 8 mois 4 Membres · 11 Messages
  • 5d106e2aa77e6 bpthumb

    ailleursland

    Membre
    15 février 2019 à 19 h 47 min

    Je mets mon topic dans “musique” parce qu’il en traite mais je sais aussi que ce lieu est plutĂŽt lĂ  pour la dĂ©tente, le partage, etc
 Si c’est vraiment mal venu et que quelqu’un peut m’indiquer oĂč remettre mon post, je modifie trĂšs vite la position 😉
    

    Le trac, l’apprĂ©hension du vide, du trou blanc ou noir, de l’oubli, de l’échec, de la fin, du mĂ©contentement, du ridicule, du ratĂ©, des rires, des jugements
. Bref, je ne suis pas sortie de l’auberge et j’aimerai trouver le truc qui me permettra de passer au-delĂ  de tout ça et surtout de ne pas oublier mes textes
 dans moins de 3 semaines !
    Je m’explique
 Je suis chanteuse. J’ai fait une longue pause suite à la clîture d’une ancienne vie et je reprends depuis 1 ans cet art qui me colle aux tripes
 Nouvel endroit, nouveau groupe, nouveaux musiciens, nouveaux styles
 Bref, que du bon pour me faire oublier l’ancienne vie.

    Je ne peux pas y Ă©chapper, arrive le moment d’une premiĂšre petite scĂšne
 (savoir quand mĂȘme que, non seulement je ne peux pas y Ă©chapper mais quel plaisir et bonheur intense de remonter sur les planches !… Elles m’ont sacrĂ©ment manquĂ©es celle-lĂ  !!!)
    Des scĂšnes, dans l’ancienne, j’en ai fait des tas. Le trac Ă©tait toujours lĂ  sur la premiĂšre chanson (et heureusement d’ailleurs 😉) et il finissait par s’envoler.
    Ça n’est donc pas la scĂšne en elle-mĂȘme qui m’angoisse mais un ensemble de tout ce que j’ai dit au dĂ©but et qui, aujourd’hui, me fout un stress du tonnerre !
    Je me rends compte durant les rĂ©pĂštes que dĂšs que je pense trop, je perds le fil. DĂšs que je pense Ă  faire bien, juste, en rythme, je finis ou par me dĂ©caler ou par oublier mon texte
 Parfois je retombe sur mes pieds et parfois le “yaourt” n’aide mĂȘme pas et c’est l’angoisse qui grimpe !
    Alors disons que pas de soucis quand on est en rĂ©pĂšte, hormis ma fiertĂ© qui dĂ©gringole, une forte envie de chialer et surtout la crainte du regard de mes comparses (ce sont des amours, je vous assure !)
 Du coup, je la joue avec mon arme favorite : l’humour !… qui, quand il n’est pas compris (c’est souvent le cas), est un flop et autant dire que je suis mal de chez mal et que c’est Ă©normĂ©ment d’énergie pour remonter sur ma selle (et tout ça le plus discrĂštement possible, bien Ă©videmment !)

    Mais lĂ , HELP, au secours, urgence ! j’aurai besoin de trucs, d’astuces, d’idĂ©es, de conseils pour que ma future petite scĂšne (40 minutes) se passe Ă  merveille. Que ne monte pas l’angoisse, voire mĂȘme dĂšs Ă  prĂ©sent (je tourne et retourne tous mes textes, mes enregistrements sur des instrus, au point que j’en suis moralement fatiguĂ©e et que mon esprit s’échappe au grand galop, comme si, lui-mĂȘme, finissait par m’abandonner
 Et lĂ , j’ai envie de prendre un billet simple pour l’autre bout du monde !) et p
 de b
 de z
 de pompe Ă  m
 vous n’imaginez pas Ă  quel point j’ai envie et besoin de faire cette simple scĂšne ! 😉

    Quelques zĂ©brures Ă  m’envoyer ?

    PS : AprĂšs le 9 mars, ce sujet n’aura plus sa raison d’ĂȘtre
 Ă  moins que d’autres parmi vous aient besoin d’un soutien similaire 😉

  • a82bbc851ab163a6fe4e1be08a28eaec?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    farinelli33

    Membre
    16 février 2019 à 0 h 17 min

    Bonsoir ailleursland,

    La scĂšne ! Fabuleux n’est-ce pas, unique ! Un univers !

    J’ai connu bien des formations : du solo Ă  la grosse formation de 15 musiciens.

    Le trac ? Je ne l’ai jamais eu vraiment. Il y a bien entendu ce que j’appellerai une tension, une apprĂ©hension avant de monter. Mais aprĂšs, c’est fini. Il y a juste la musique et soi, juste l’intensitĂ© de l’interprĂ©tation, que ce soit au chant ou avec l’instrument, et l’intensitĂ© de la communication avec le public.

    Donner des conseils pour gérer le trac ?
    Difficile, tellement chaque individu est unique.

    J’Ă©tais bassiste Ă  une Ă©poque dans un groupe qui accompagnait une chanteuse Ă  la voix fabuleuse, un peu Ă  la Jenis Joplin. C’Ă©tait une bĂȘte de scĂšne ! Mais il lui fallait avaler une demi-bouteille de whisky avant de monter, sinon rien (je ne vous dis pas bien entendu d’en faire autant !!!).

    Je pense que le problĂšme fondamental est d’abord de se sentir bien avec sa voix ! On le sent ou on ne le sent pas ! Pour cela, il faut, je ne vous l’apprendrai pas, beaucoup de travail. Je sais, c’est chiant … mais indispensable.
    Avez-vous travaillĂ© avec un professionnel de la voix ? Si tel n’est pas le cas, je ne saurais trop vous le conseiller, ne serait-ce que pour quelques sĂ©ances. Vous aurez un avis objectif, et lorsqu’il vous dira que tout est ok, alors vous aurez confiance en votre voix ! Je vous garantis que c’est trĂšs efficace.

    Maintenant, je ne joue qu’en solo.
    Je fais du blues de la trĂšs haute Ă©poque (Delta Blues, Country Blues) en m’accompagnant d’une guitare dobro.
    Je fais aussi de l’accordĂ©on en musique du monde (musique traditionnelle française de la fin du XIXe-dĂ©but XXe siĂšcle, musique cajun, tango argentin, musique tzigane).
    Je fais enfin au piano blues, jazz, standards divers.
    Bonne Ă©cole que le concert solo ! Vous ĂȘtes avec votre voix et votre instrument: un point c’est tout !

    Bon courage.
    Bien Ă  vous.
    Farinelli33

  • 5ced47f0f08a7 bpthumb

    fab4

    Membre
    16 février 2019 à 16 h 51 min

    Hello. Je viens d’arriver sur ce site. J’ai lu ton message et comme je fais du thĂ©Ăątre, et je suis morte de trac avant chaque reprĂ©sentation, je me permets de te confier mon truc ( qui n’elimine pas le trac mais le rend gĂ©rable). Je fais des routines d’EFT ( voir site officiel de GeneviĂšve Gagos sur l’EFT). Je ne sais pas comment ou pourquoi ça marche pour moi, mais je m’en fiche car l’essentiel, c’est que ça marche. VoilĂ , Ă  prendre ou Ă  laisser. Cordialement

  • 5d106e2aa77e6 bpthumb

    ailleursland

    Membre
    18 février 2019 à 20 h 49 min

    Hello @farinelli33, merci pour cette réponse !
    Alors… Je n’ai peut-ĂȘtre pas Ă©tĂ© suffisamment claire dans ma problĂ©matique. Le trac est une chose, certes, mais c’est plus l’apprĂ©hension dĂšs Ă  prĂ©sent pour un retour sur scĂšne avec l’angoisse de la perte de mes moyens Ă  l’instant “T” (ce qui serait terrible !).
    En ouvrant rĂ©ellement les yeux sur qui je suis (non testĂ© mais Ă©vident), je m’autorise alors Ă  exprimer ce “qui je suis” et je permets Ă  toutes mes Ă©motions et autres “syndromes” de s’exprimer librement. GĂ©nial !!! mais il y a un revers de bĂąton qui est l’accentuation de mes ressentis et parmi ceux-lĂ , l’apprĂ©hension !

    J’ai fait des tas de scĂšnes. Le trac, je l’ai toujours eu et je pense qu’il a son importance. Je pense que s’il n’est pas lĂ , c’est qu’il doit manquer la petite vibration du fond de soi, celle qui nous fait dire que nous vivons au plus profond de nous-mĂȘme l’art que nous diffusons, nus face Ă  ceux qui nous observent.
    Sur scĂšne, malgrĂ© l’envie d’ĂȘtre un groupe plutĂŽt qu’un artiste, celui ou celle qui est en avant et qui est le premier qu’un public regarde est le chanteur ou la chanteuse. Je sais que peu de musiciens ont ce trac que nous ressentons et, je pense mais peut-ĂȘtre que je me trompe, que c’est du au fait que vous, instrumentistes hors cordes vocales, ĂȘtes, ou vous sentez ĂȘtre, en arriĂšre scĂšne, pas totalement sous les projecteurs, pas complĂštement face au public… le chanteur, celui qui cause, est entre vous et ceux qui vous Ă©coutent. Si besoin de rĂ©guler, c’est celui qui tient le micro dans les mains qui aura Ă  le faire…
    Ma crainte, avec mon nouveau moi de maintenant et ma nouvelle vie, est de perdre pied. Et s’il existait une petite pilule qui me permettait de faire une pause jusqu’Ă  ce futur instant en m’offrant dĂ©tente et assurance d’un moment rĂ©ussi, je la prendrai… Celle-ci n’existe pas et j’avoue aussi prĂ©fĂ©rer adopter d’autres techniques plus naturelles 😉

    Aujourd’hui, tu joues en solo. Tu as des instruments que tu maĂźtrises et tout cela fait de toi un ensemble. Dans mon ancienne vie, je me sentais ridicule d’inertie lorsque je ne chantais pas, ne sachant que faire de moi pendant les solos des autres musiciens. J’ai fait du thĂ©Ăątre pour me trouver une constance dans ces moments-lĂ . ça a Ă©tĂ© sublime !
    Des annĂ©es plus tard, je vais monter sur scĂšne. Je n’ai plus le mĂȘme soutien qu’auparavant et je dois Ă  nouveau ĂȘtre au top d’une prestation qui va me faire triper au plus haut point (comme il est bon de fouler les planches) et me tĂ©tanise parce qu’aujourd’hui je me suis autorisĂ©e Ă  ĂȘtre celle que je suis avec ses diffĂ©rences et ses profonds ressentis.

    Alors… Ce n’est pas d’un professionnel qui me dira si je suis prĂȘte Ă  monter sur les planches dont j’ai besoin parce que la montĂ©e, l’entrĂ©e sur scĂšne je connais, mais d’une astuce pour calmer mes apprĂ©hensions du jour J, et la peut-ĂȘtre perte de moyens de l’instant T !

    Hello @fab4, merci Ă  toi aussi pour ton intervention. j’ai Ă©tĂ© jeter un oeil sur le site de GeneviĂšve Gagos (rapide parce que pas de bonne connexion lĂ  oĂč j’Ă©tais ce week-end. Je vais commander le livre parce que tu me le conseille mais j’aurai aimĂ© comprendre cette technique avant. Peux-tu m’en dire plus ?
    Lorsque je parlai de montĂ©e sur scĂšne, du coup, j’ai pensĂ© Ă  toi et je pense que nos arts se rapprochent. Nos publics attendent de nous une performance et peut-ĂȘtre que dans mes dires au-dessus, une similitude dans ton domaine de ceux qui sont moins confrontĂ©s Ă  nos “tracts et autres ressentis” sont les seconds rĂŽles ou figurants (sans dĂ©nigrer qui que ce soit parce que nous sommes des ensembles dans lesquels ni les uns ni les autres ne peuvent se passer des uns ou des autres pour ne finir par n’ĂȘtre qu’un)

    Merci à vous deux 😉

  • 5ced47f0f08a7 bpthumb

    fab4

    Membre
    19 février 2019 à 10 h 12 min

    Hello. Alors je n’ai pas le bouquin, je n’ai pas ressenti le besoin de l’acheter. C’est ma psy qui m’a conseillĂ© cette technique sachant que j’etais rĂ©ticente Ă  tout: mĂ©dicaments, mĂ©ditation ( suis un peu chiante !!!!) . Mais j’avais Ă  ce moment lĂ  des crises de panique trĂšs importantes. J’ai donc essayĂ©, en pleine crise, plutĂŽt sceptique, en suivant la routine prĂ©conisĂ©e sur la vidĂ©o de dĂ©monstration du site ( utiliser uniquement ce site lĂ  car pleins de sites frauduleux ) et je dois bien avouer que ça a Ă©tĂ© trĂšs efficace. À chaque fois que je suis extrĂȘmement tendue, et aussi parfois avant de rentrer sur scĂšne, je l’utilise. Ça me calme beaucoup, me libĂšre. Je ne sais pas comment ça marche (un mĂ©lange de concentration et de technique d’EMT , mouvements des yeux, on fait marcher hĂ©misphĂšre droit, gauche ; bref, je n’en sais rien et je m’en fiche car ça marche pour moi et c’est lĂ  l’essentiel !!) Je le fais quotidiennement avant une scĂšne mais pas juste avant!! Je ne veux pas me libĂ©rer du trac !! VoilĂ  j’espĂšre que ça peut t’aider. Tiens moi au courant.

  • a82bbc851ab163a6fe4e1be08a28eaec?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    farinelli33

    Membre
    20 février 2019 à 0 h 40 min

    Bonsoir ailleursland,

    Si vous avez une parfaite confiance en votre voix, le problĂšme du trac Ă  l’instant T oĂč vous montez sur scĂšne peut certainement se rĂ©soudre par l’une de ces nombreuses techniques de concentration qui dĂ©rivent des philosophies et religions extrĂȘme-orientales. Mindfullness, sophrologie ou autres donnent d’excellents rĂ©sultats. Peut-ĂȘtre vous faudrait-il faire quelques recherches en ce sens, car il est dommage que vous souffriez autant de cette situation.

    Bon courage dans votre quĂȘte, et surtout ne baissez pas les bras : vous trouverez une solution !

    Bien Ă  vous.
    Farinelli33.

  • 5d106e2aa77e6 bpthumb

    ailleursland

    Membre
    22 février 2019 à 20 h 45 min

    @fab4, je savais que l’EFT me disait quelque chose, j’ai fait le site d’un praticien reiki, EFT et autres techniques… J’ai donc enfin trouvĂ© sur le site de GeneviĂšve Gagos la vidĂ©o en question. Si j’ai bien comprends bien l’idĂ©e est un mixe phrase-geste-pensĂ©e (positive)… Ă  dĂ©velopper et peut-ĂȘtre un sujet Ă  dĂ©clencher aussi… intĂ©ressant ! 😉

    @farinelli33, dit comme ça, la “parfaite confiance de ma voix” est un peu exagĂ©rĂ©e parce qu’elle me fait parfois dĂ©faut ou fait ce qu’elle veut Ă  un instant “T”, ce qui montre bien que j’ai toujours du boulot Ă  faire avec elle et tant mieux ! (s’il n’y avait plus de travail Ă  faire ensemble, moi et ma voix, nous n’aurions plus rien Ă  faire ensemble 😉 ).
    Tu me fais dĂ©couvrir une nouvelle approche de relation avec soi-mĂȘme, le Mindfullness… Je vais aussi approfondir la question 😉
    Mon histoire d’une pause de plusieurs annĂ©es fait certainement que de remonter sur scĂšne, quelle qu’elle soit, me fragilise et il y a en plus cette dĂ©couverte de moi-mĂȘme de part ce que je suis, et ça j’en suis sĂ»re, cette dĂ©couverte qui me permet de ne pas cacher qui je suis. Mes faiblesses, Ă©motions, ressentis, etc…. je peux enfin leur laisser libre-court !… Avant, j’avais le trac et tant mieux. Il est lĂ  dans un ensemble logique pour n’importe quel artiste montant sur scĂšne, un peu avant le jour “J” et sur la premiĂšre, voire seconde chanson. AprĂšs que du bonheur !…
    Mais lĂ , je laisse porte-ouverte Ă  tous mes sens et j’anticipe chaque instant, chaque Ă©ventualitĂ© et je suis comme une imbĂ©cile Ă  grelotter pour un futur Ă©vĂ©nement, Ă  m’imaginer le pire… Bref…

    Merci à vous deux 🙂

  • 5ee4d6e946be0 bpthumb

    calypso

    Membre
    23 février 2019 à 12 h 18 min

    Bonjour,
    J’ai connu ça sur les scĂšnes slam. C’est surprenant ! Quand j’Ă©tais plus jeune, j’Ă©tais trĂšs Ă  l’aise sur les planches de thĂ©Ăątre au collĂšge et lycĂ©e.

    Mais, il faut dire qu’on arrivait pas avec nos propres textes, pas peur de dĂ©plaire .
    Sur le slam, c’est avec notre poĂ©sie. Tout le monde s’en fout de mes Ă©tats d’Ăąme, je me disais .Qui ça va intĂ©resser ?

    Cela se ressentait, vraiment, mais c’Ă©tait trĂšs mal interprĂ©tĂ©. Je n’avais pas beaucoup de succĂšs

    Par contre, je me suis forcĂ©e Ă  y retourner Une fois, un personne ‘m’a dit, les autres ne sont pas respectueux, mais il sont trĂšs beaux tes textes. ALors, j’ai continuĂ©. Et ‘j’ai remarquĂ© que cela prenait plus quand je vivais mon texte sur scĂšne.
    J’ai Ă©tĂ© surprise, quelqu’un m’a dit : cela me fait rĂȘver, continue..D’autres aussi.

    Certains apprĂ©cient sans le tĂ©moigner, d’autres pas du tout. Mais si tu vis ton texte, ils te respectent plus.
    Alors, je n’ai pas de conseil, sauf de celui de ne pas te prĂ©occuper de ce que pensent les autres et d’adapter tes scĂšnes Ă  ton humeur. Si t’es triste, choisis un texte triste…

    On ne peut pas plaire Ă  tout le monde.

    Par contre si t’as un scĂšne dĂ©terminĂ©e, un rĂŽle : tu dois ĂȘtre drĂŽle et gaie alors que profondĂ©ment tu ne l’es pas .Je ne sais pas ! il faut ĂȘtre un grand comĂ©dien…Regarde un film drĂŽle juste avant, lis une Bd drĂŽle pour changer ton humeur ton Ă©tat, et l’adapter Ă  ton texte.
    C’est le meilleur moyen ensuite de le faire vivre.

    Le public est exigeant, mais pas tant que cela..non plus
    C’est mieux aussi de s’entourer d’une Ă©quipe d’un vrai soutien affectif comme t’as l’air d’ĂȘtre hypersensible. Avec une Ă©quipe soudĂ©e, tu te sens mieux.

    Et surtout : passer un bon moment sur scĂšne ! Ne pense qu’Ă  cela !

  • 5d106e2aa77e6 bpthumb

    ailleursland

    Membre
    4 mars 2019 Ă  19 h 22 min

    Merci @calypso pour ta participation. Je l’ai lu dĂšs qu’elle a Ă©tĂ© postĂ©e… dĂ©solĂ©e de ne pas avoir rĂ©pondu aussitĂŽt 😉
    Je suis effectivement hypersensible. A l’instant “T” de cette Ă©criture la preuve en est (un zeste de larmes de stress, une envie de tout plaquer, d’annuler, de dire j’arrĂȘte tout et en mĂȘme temps l’extrĂȘme absolu, hĂąte d’y ĂȘtre, envie de plus, de beaucoup plus…).

    Nous sommes lundi… Je joue samedi… Je n’ai malheureusement pas, comme avant, une Ă©quipe soudĂ©e, encore moins de soutien affectif… Je dĂ©couvre une autre forme de musique en groupe. Un peu genre l’atelier macramĂ© du mercredi mais en mieux parce que musical et trĂšs sympa dans l’instant… Avant, aprĂšs… rien…
    Je n’avais encore jamais vĂ©cu la musique avec autant de distance entre musiciens partageant Ă  priori un mĂȘme tripe.
    Ma vie d’avant Ă©tait musique. On jouait, on sortait, on partageait, on se connaissait pendant et hors rĂ©pĂšte… ça, c’Ă©tait avant 😉

    Aujourd’hui j’ai enfin envoyĂ© l’info de cette scĂšne Ă  mes contacts (proches et Ă  proximitĂ©)… j’espĂšre autant que je redoute que ce petit monde soit lĂ … Mais certaines belles tĂȘtes, j’espĂšre, pourraient m’apporter un peu de douceur dans ce monde de brutes 😁

  • 5ee4d6e946be0 bpthumb

    calypso

    Membre
    10 mars 2019 Ă  18 h 42 min

    Bonjour

    Je t’en prie pour ton retard, cela arrive, on n’est pas des machines…
    Merci de ta réponse
    J’espĂšre que ta scĂšne s’est bien passĂ©e.
    Comment t’en est-tu sortie ?

    As-tu passé un bon moment ?
    Bon dimanche

  • 5d106e2aa77e6 bpthumb

    ailleursland

    Membre
    10 mars 2019 Ă  19 h 09 min

    AprĂšs une pause de 11 ans ça a Ă©tĂ© bon, bon, bon !!! Quel plaisir de retrouver les sensations qu’on Ă©prouve sur les planches !
    Un plaisir intense, un retour public assez top (ça aussi c’Ă©tait plaisant quand on sait que la plupart des gens qui sont venus l’ont Ă©tĂ© parce qu’ils connaissent le groupe d’avant… du gros rock mal chantĂ© (trĂšs trĂšs faux le chanteur) ou le groupe d’aprĂšs au son gros mĂ©tal, c’Ă©tait pas gagnĂ© avec notre rock des annĂ©es 70-90 et nos larges annĂ©es en plus 😉 !
    Mais finalement, je pense que ces quelques annĂ©es supplĂ©mentaires ont fait ressortir une certaine expĂ©rience que les autres n’ont peut-ĂȘtre pas encore et, en tout cas, ça m’a permis de me remettre dans l’bain trĂšs vite ! la premiĂšre Ă©tait un peu tremblante mais ça c’est normal et il n’y a que moi qui m’en suis rendue compte et aprĂšs ça a roulĂ©, on est tous comme des gosses super contents… J’ai passĂ© une nuit trĂšs trĂšs longue de rĂ©veil sous ma couette, le sourire bĂ©at et les images return en non-stop !

    Par contre, la derniĂšre rĂ©pĂšt’ a Ă©tĂ© un presque fiasco. Il faudrait vraiment la bannir celle-lĂ  !
    On les enregistre toujours, ce qui est vraiment bien pour repĂ©rer les trucs qui clochent. Cet enregistrement-lĂ , je n’ai pu l’Ă©couter en entier tellement c’Ă©tait mauvais ! j’ai fait une pause de nos chansons les 48h qui ont prĂ©cĂ©dĂ©es et je pense que c’Ă©tait trĂšs bien pour dĂ©congestionner le cerveau 😉

    Maintenant, j’ai hĂąte d’une prochaine !!!

    Et toi, tu ne fais plus de slam ?


Affichage des publications 1 - 11 de 11

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close