Interrogations sur le LGBT

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    9 juillet 2022 Ă  19 h 26 min

    Le problĂšme des injections c’est qu’elles sont insidieuses, de l’ordre de l’inconscient. C’est rarement facile de s’en dĂ©faire. Pas tout le monde n’a la chance comme toi de s’en dĂ©faire facilement. Il y a des milieux socio-professionnel plus difficiles que d’autre dans ce domaine.

    LĂ  oĂč je te rejoins, c’est qu’effectivement on a la chance d’ĂȘtre libre de mener la vie que l’on souhaite au niveau de l’expression de genre. MĂȘme si ce n’est vraiment pas Ă©vident pour tout le monde.

    Il y a tout de mĂȘme du travail encore Ă  faire pour rĂ©duire la pression sociĂ©tale et changer les mentalitĂ©s.

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    gueko

    Membre
    9 juillet 2022 Ă  19 h 37 min

    aprĂšs c’est sur que c’est pas toujours simple. ça demande beaucoup de travail sur soi. Perso, j’ai choisi de voir une psy pour Ă©voluer, vu que mon milieu n’Ă©tait pas favorable. Et cette aide lĂ , la majoritĂ© des gens peuvent y avoir accĂšs.Cependant, il faut se poser la question de “pourquoi les choses se rĂ©pĂštent?”. Perso, c’est quand j’ai compris que c’Ă©tait moi le dĂ©nominateur commun a toutes les relations de merde que j’ai vĂ©cu que j’ai pu me remettre en question et changer ma perception de moi mĂȘme et donc celle des autres. Mais bon, chacun avance comme il peut, au rythme oĂč il peut

  • 60944cc9a5130 bpthumb

    geapix

    Membre
    9 juillet 2022 Ă  20 h 01 min

    Il faut diffuser l’idĂ©e : qu’importe ton sexe tu peux ĂȘtre qui tu veux, ĂȘtre aimĂ© pour ce que tu es. Ça sera plus facile pour les gens d’aujourd’hui et les gĂ©nĂ©rations futures de trouver leur voie et leur Ă©panouissement. L’Ă©ducation et la sensibilisation sont primordiales pour amĂ©liorer les choses.

    Je suis heureuse pour toi que tu es trouvĂ©e des rĂ©ponses et des solutions Ă  tes problĂšmes personnels. Je ne pense pas que les problĂšmes ne venaient entiĂšrement de toi, mais c’est sĂ»r que la vie est tellement plus sympa quand on s’aime comme on est.

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    10 juillet 2022 Ă  8 h 42 min

    ‟Personnellement, je ne crois pas qu’il y ait d’injonctions liĂ©es au genre. Il y en a eu, oui. Mais aujourd’hui, je ne crois plus que ce soit vrai.”
    Ça dĂ©pend des groupes sociaux. Je peux vous garantir qu’au collĂšge il y en a masse des injonctions· Ailleurs elles peuvent ĂȘtre moins fortes mais totalement absentes ça me paraĂźt difficile·

    ‟je me dĂ©finis par moi mĂȘme et non parce qu’on attend de moi”
    Oui mais il faut prendre en compte le stade intermĂ©diaire qui est s’inspirer de ce qui nous plaĂźt chez les autres donc ce n’est pas binaire ici· & parfois les frontiĂšres sont floues entre s’inspirer & subir une injonction surtout si on n’a pas d’autre cadre de rĂ©fĂ©rence que la norme·
    Malheureusement beaucoup de filles n’ont pas d’autre choix que de rechercher la reconnaĂźssance de leur groupe pour se sentir bien·

  • 62b09ccaf099d bpthumb

    gueko

    Membre
    21 juillet 2022 Ă  16 h 29 min

    ce qui me gĂšne dans ce discours, c’est beaucoup de garçons n’ont pas le choix non plus. Je crois que c’est trĂšs limitant de penser que cela ne concerne que les filles.

    Idem pour le collĂšge. Les injonctions ne sont pas liĂ©es qu’au genre, elle le sont sur la musique que tu Ă©coutes, ton niveau de vie, tes relations familiales, etc, etc…

  • 5f825ad29183e bpthumb

    faiseuse-de-foret

    Membre
    22 juillet 2022 Ă  8 h 03 min

    §1 Je suis d’accord·
    §2 Certes mais il n’empĂȘche que certaines de ces injonctions soient liĂ©es au genre·˙

Page 2 of 2