HPI et rapport à l’art



  • HPI et rapport à l’art

    7afc747e30293f4c8a8f0e5594abc2db?s=1&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue GANJA mis à jour Il y a 2 mois 7 Membres · 21 Messages
    Art
  • 5edb60375dec8 bpthumb

    Yugen

    Membre
    19 juin 2020 à 16 h 57 min

    Hello à tous,

    Je ne suis pas certain que ce sujet soit à sa place dans ce groupe, faites moi signe si tel n’est pas le cas !

    J’aimerais recueillir ici vos témoignages concernant votre rapport à l’art de façon générale. Dans mon cas, j’ai un rapport très fort aux arts audio-visuels, notamment le cinéma (j’y inclus séries TV et d’animation) qui me fournissent des expériences d’une puissance assez extraordinaires. N’ayant pas l’impression que ce ressenti soit partagé autour de moi, j’émets l’hypothèse qu’il puisse s’agir d’une caractéristique liée au HPI. Qu’en pensez-vous ?

    Pour vous donner une idée, chez moi ça se manifeste souvent par un énorme frisson, du genre qui démarre dans la poitrine et parcourt ensuite tout le corps, avec généralement une montée de larmes, qui ne répondent d’ailleurs pas nécessairement à quelque chose de triste.

    J’ai déjà observé des phénomènes de ce type chez d’autres personnes, de manière ponctuelle. Ce qui m’étonne dans mon cas, c’est la fréquence à laquelle ils interviennent : très souvent.

    Aussi, j’observe des variations d’intensité en fonction de certains paramètres : je suis parfois touché au niveau émotionnel uniquement, mais parfois la satisfaction est également intellectuelle, dans le sens où elle répond à un schéma narratif particulièrement riche et élaboré.

    Ce que je trouve le plus étonnant dans tout ça – et là je vais probablement en choquer certains – c’est que ce plaisir est largement plus satisfaisant pour moi que celui que je peux tirer de mes relations sexuelles. Scream Je précise que je trouve ces dernières très satisfaisantes, et à priori il n’y a rien de dysfonctionnel chez moi dans ce domaine. Simplement j’ai toujours trouvé cette source de plaisir un peu… superficielle. En comparaison le plaisir que je dérive du cinéma me semble plus riche, plus varié, plus élaboré. Il me touche au plus profond de ce que je suis, il fait écho à des choses enfouies en moi, chose que je ne retrouve pas dans le sexe.

    [EDIT : Histoire de couper l’herbe sous le pied de certains petits malins, je précise que je n’ai jamais éjaculé devant un film ! Wink]

    Je précise que ce n’est absolument pas quelque chose qui me pose des soucis dans la vie, mais simplement quelque chose qui m’intrigue et sur lequel je me questionne.

    Bref, merci d’avance pour vos témoignages !

    A lire aussi :

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    19 juin 2020 à 19 h 02 min

    Hehehe^^

    Merci^^ Je me sens moins seule.

    Je pleurs régulièrement devant des films, tableaux, édifices, musique, spectacle, concert etccc.

    Il y a quelques années je suis allée avec ma famille visiter le palais du facteur cheval.

    J’étais dans les dédales sombres du palais. Je venais de visiter le musée et de prendre connaissance de l’histoire du lieu et du bonhomme.

    Et là entourée de pleins de touristes pressés et qui regardaient sans vraiment voir. J’ai lu une stance du facteur sur un mur. Quelque choses du genre : Tout le monde m’a reniflé le trou de balle mais je l’ais fait. ” Et j’ai eu le sentiment que tu décris un grand frisson, les poils qui se dressent et une rivière de larmes silencieuses. Et j’avais un sentiment de communion et de joie

    Complètement transcendée par l’ambiance du lieu et les messages du Facteur j’ai acheté trois cartes postales de portraits de Monsieur Cheval par Titouan Lamazou. Qui trônent fièrement dans mon salon et me rappelle à ce jour qui sera gravé en mois jusqu’à la fin des temps.

    Je crois que c’est la magie de la communion inter neuronales entre individus. Des fois les échos des autres , résonnent en nous. Et c’est un genre d’orgasme oui. Et même si je dois comparer les orgasmes que je peux me procurer à ceux que l’Art humain me procure. C’est deux variétés distinctes qui n’ont pas les mêmes rendus ni vertus.

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    19 juin 2020 à 19 h 42 min

    Je me retrouve assez dans ce que tu décris. Pas forcément pour le côté “frissons” mais c’est assez souvent que les larmes me viennent durant un film/série. J’assume cela depuis peu, et j’aime bien quand ça m’arrive à vrai dire désormais. Comme pour toi, ce n’est pas forcément lié à un sentiment de tristesse. Avec la musique aussi, c’est plus rare mais le bon morceau au bon moment et bingo ! Smirk

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    20 juin 2020 à 16 h 01 min

    Moi aussi j’ai des grosses montées d’émotions devant un film ou des tableaux. @bagayaga parlait du Facteur Cheval : c’est clairement devant de l’art brut que c’est plus fort chez moi, Lausannes, tout ça.

    Mais c’est un peu nouveau chez moi de me laisser déborder par mes émotions, d’avoir le courage de me laisser aller. J’imagine que je ne suis pas le seul à avoir appris à mordre sur sa chique pour arrêter de me donner en spectacle, à me durcir le cœur à force de prendre des réflexions désobligeantes quant à ma sensibilité exacerbée.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 19 h 44 min

    Oh je n’ai pas vu le film^^ Je vois que le facteur en touche plus d’un ça me rassure. Quand je raconte cette anecdote je passe souvent pour une ovnie. Ici dans la Drôme c’est le truc que les enfants vont voir avec l’école. Les gens sont assez blasés. Mais moi je ne suis pas Dromoise à la base.

    Je te rejoins sur l’art brut^^ C’est le double frisson artistique et historique^^

    Merci de ce partage @paradox

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 14 min

    @bagayaga

    on peut le voir en streaming, c’est très bien fait, touchant.

    https://www.filmstoon.pro/film/comedie-dramatique/252862-lincroyable-histoire-du-f.html

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 16 min

    Pour ce qui est du musée de l’art brut à Lausannes, j’ai dû faire une pause après deux heures tellement je me sentais… vidé ? trop rempli ? retourné en tout cas.

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 20 min

    Merci^^ Je regarde pas beaucoup de trucs ces derniers temps. J’ai du mal à me poser et ne faire qu’une seule choses. Le temps,le temps, les journées sont trop courtes…

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 21 min

    J’ignorais ce musée ! Ma liste s’agrandit^^ Merci!

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 26 min

    il existe un site qui répertorie 493 œuvres bruts.

    https://www.pinterest.fr/vicouble/art-brut/

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 32 min

    faut voir aussi “la Fabuloserie” : http://www.fabuloserie.com/

    mais le site est mal fait, je ne trouve pas où c’est. je sais que c’est dans l’Est de la France.

    C’est ma compagne là-bas qui fut submergée et a dû sortir pleurer quelques minutes

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 20 h 34 min

    Merci pour toute cette documentation^^

  • 5e7cc618cef1b bpthumb

    melodie21

    Membre
    20 juin 2020 à 22 h 03 min

    C’est dans l’Yonne, en Bourgogne, la “Fabuloserie” ! 😉

  • 5d2a2cb085eb8 bpthumb

    bagayaga

    Membre
    20 juin 2020 à 22 h 08 min

    Oh tu connais Mélo?^^

  • 5edb60375dec8 bpthumb

    Yugen

    Membre
    25 juin 2020 à 20 h 57 min

    @bagaya @baf et @paradox, merci à vous d’avoir répondu, et désolé de vous avoir laissés en plan tout ce temps. J’ai très mal géré mon temps de réponse sur ce site passionnant ! ^^ Au passage j’invite chaleureusement tout le monde à partager ici des expériences similaires vécues à travers l’art ! Slight Smile

    @baf, non seulement c’est quelque chose que j’apprécie, mais c’est même quelque chose que je recherche, au point que c’est devenu une sorte de mètre étalon dans mon appréciation des films/séries : si j’ai eu le “frisson”, il/elle entre déjà dans une catégorie à part. Aurais-tu des exemples de films/séries qui t’ont fait cet effet ?

    Ce que je trouve intéressant dans mon cas, c’est que c’est souvent déconnecté des qualités intrinsèques de l’oeuvre : je peux ressentir ça devant des films très moyens, ou ne pas le ressentir devant des chefs d’oeuvre. C’est un peu la loterie à ce niveau-là ! ^^

    @bagayaga et @paradox, vous dites connaître ce genre d’expérience devant des toiles, et j’avoue que je suis fasciné : ça ne m’est jamais arrivé. Il est vrai aussi que je ne me suis jamais intéressé de près à la peinture, ça joue sûrement… Je suis très féru de manga par contre, et si j’ai déjà ressenti des émotions fortes devant leurs pages, ça n’a jamais rien eu de comparable. Quant à la musique, à elle seule elle ne me procure ces sensations que si je l’ai précédemment entendue dans un film qui m’a fait cet effet (je ne sais pas si je suis très clair… ^^)… Du coup j’émets l’hypothèse que les images ne me suffisent pas, et que c’est la combinaison avec la musique qui me permet d’accéder à ce feeling.


Affichage des publications 1 - 15 de 21

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant

New Report

Close