Pervers Narcissique – mythe ou réalité

  • Pervers Narcissique – mythe ou réalité

  • 5e80d6dfe42a0 bpthumb

    cleaningdust

    Membre
    29 mars 2020 à 0 h 13 min
  • 5e80d6dfe42a0 bpthumb

    cleaningdust

    Membre
    29 mars 2020 à 0 h 15 min

    @Biscuit
    C’est pas évident quand c’est des membres de la famille.

  • a71fe4e6e9b561cb352ba83588cf6991?s=80&r=g&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    toc

    Membre
    31 mai 2020 à 22 h 37 min

    @Anonyme, dans une de tes réponse tu dis

    « leur visage caché sont des lâches complètement apeurée d’eux ou d’elles même qui jouisse et sourient avec cruauté à votre chute et je donc leur sentiment d’exister.»

    Je vois que l’élément que tu mets en avant est leurs peur. Pour ma part, j’ai été confronté pendant un certains temps à un PN dans le cadre d’une relation “amoureuse” (si on peut appeler cela comme ça). De ma compréhension il me semble que son fonctionnement prends racine dans sa peur. Je vous partage le texte (le prénom a été changé) comme support d’échange :

    « Ça y est, j’ai compris ce qu’il s’est passé avec Ambre. J’ai compris son fonctionnement. En réalité, tout s’enracine dans ses terreurs. J’insiste, terreur et non peur car elles sont beaucoup plus puissantes. Nombre de fois je l’ai vu, face à une de ces terreurs, réaliser des choix aberrant pour supprimer, annihiler cet état. Cela donnant lieu à des prises de décisions défiant toute logique, et ce motivé par axiome erroné. Mais la suite des décisions prise est d’une logique impeccable. Telle la tour de Pizze qui a une architecture irréprochable mais est basée sur de mauvaises fondations.

    Et quoi que l’on fasse, quoi que l’on dise, il est impossible de remettre en question l’axiome posant problème. Cela lui est tellement insupportable qu’elle en nie l’existence et déploie toute son intelligence pour vous le prouver. Son intelligence mais pas que, l’empathie, le contact… Tout est bon pour supprimer cette terreur et ce jusqu’à vous manipuler si nécessaire.

    Cependant, on pourrait transformer ces terreurs en besoin. Ce n’est qu’une question de point de vue. La terreur d’être délaissée a comme besoin l’attention. La terreur d’être abandonnée a comme besoin la présence. La terreur de ne pas être appréciée a comme besoin la reconnaissance. Etc. Mais la réponse au besoin doit être de même intensité que la terreur qui va avec. Par conséquent, elle n’a pas besoin de reconnaissance, mais d’être adorée. Elle n’a pas besoin d’une présence de temps en temps, mais tout le temps. Etc

    Le problème est qu’elle a un certain nombre de terreur qui portent sur des besoins capitaux liés à l’amour. Et vu que l’intensité nécessaire à la réponse de ses besoins est à la démesure des terreurs qui y affèrent, la personne sur qui le dévolue a été jeté pour y répondre est vampirisée. Et tous les moyens sont bon pour s’assurer que le rôle attendu soit joué : somatisme, manipulation, chantage…

    Nous voyons bien que la seule solution pour qu’une personne accepte tout cela, c’est de la mettre sous son emprise. Et quand l’amoureux transit faiblit, il devient fautif et source de reproche car il ne remplit plus son rôle.

    Mais tout cela se passe en grande partie de manière inconsciente, car la source du problème est inconsciente. En grande partie mais probablement pas que.

    Ambre a tout de même un besoin de cohérence car elle est dotée d’une logique froide extrême. Afin d’assurer la cohérence elle se créer sa propre réalité. Quitte à dénaturer les faits. Un petit peu, en changeant les pondération et criticités des chois où évènements ayant eu lieu.

    C’est là que l’amoureux commence à perdre la raison, car il est pris entre la réalité d’Ambre et ses souvenirs. Il finit par ne plus savoir ce qui est vrai. L’emprise est telle et la destruction systématique de l’image qu’il a de lui-même est tel que son premier réflexe est de se remettre en question.

    La boucle est bouclée, l’amoureux est enfermé dans une réalité parallèle dont il sort de temps en temps pour mieux y retomber. Sa confiance en lui est au plus bas et son énergie est nulle car il est vidé constamment pur répondre aux besoins d’Ambre. Il n’a plus les moyens psychologique et physique de s’en sortir.

    La seule chose qui peut l’aider est qu’un ami puisse lui permettre de voir quel est la réalité. Qu’il l’aide en l’accompagnant à partir. Car seul la fuite permet de survivre. »

  • 5ed5a671570cb bpthumb

    neba

    Membre
    2 juin 2020 à 15 h 24 min

    Bonjour à tous,

    Je pense que juger une personne “pervers narcissique” c’est oublié sur quoi nous devons nous baser.

    Des faits et les faits sont très simples.

    La personne qui fait preuve de comportements pervers narcissique est dans une déficience de l’image de soi composé de:

    – l’estime de soi

    – La confiance en soi

    – L’amour de soi

    – La compréhension de soi

    – La responsabilité de soi

    Il va chercher à se nourrir en :

    – Dégradant votre image pour valoriser la sienne.

    – Baisser votre confiance pour vous dominer.

    – Se nourrir de l’amour que vous lui portez puis de votre dépendance.

    – Il va chercher à vous connaitre pleinement pour vous dominer mentalement.

    – Il sera exigeant et vous responsabilisera des faits sans logique.

    Nous sommes tous capable de cela quand nous avons une souffrance avec notre image ou nos besoins pour s’épanouir.

    Éloignez vous des schémas qui se répètent ou analysez le pour retourner ses propos contre lui.

    Mais à ce jeu, il peut devenir fou et sombrer dans la folie en constatant le vide qu’il a en lui et vous avez une part de responsabilité.

    Comprenant qu’elle perdait pied alors que je ne cherchais qu’un équilibre en utilisant ses propres commentaires qui m’avait renvoyé à mes propres souffrances en me demandant de chercher en moi l’énergie de me dépasser. Pensant qu’elle était capable de faire ce qu’elle me demandait dans la relation. Me rendant compte que ce n’était qu’a sens unique… Je l’ai quitté pour son bien-être et le mien en ressentant sa souffrance.

    En espérant aider avec mon expérience.

  • 6025ba1d6125f bpthumb

    pulsar

    Membre
    2 juin 2020 à 22 h 18 min

    Salut, je m’immisce dans ce débat juste pour glisser une petite vidéo que je viens de découvrir et qui explique clairement le point de vue de la psychologie (en tant que science) sur ces êtres malfaisants.

    En espérant que cela puisse éclairer certains points de vue.

  • 5ee69fafee78a bpthumb

    air

    Membre
    3 juin 2020 à 0 h 05 min

    @Neba

    Entierement d’accord avec toi !

    Tout d’abord le pervers narcissique est masculin et feminin, donc je ne vois pas la connotation sexiste (?). La victime peut être féminine ou masculine. Mais il est vrai que les femmes cèdent plus facilement et donc en sont plus facilement victimes à cause du rôle que leur a donné generalement la societe, d’êtres inférieurs (qu’on le veuille ou pas).

    Sinon, j’ai moi même découvert ce type de personnage sur le tard. Quelqu’un d’adorable dans tous les sens du terme, sens de l’écoute et empathie, gentillesse etc…puis il a commencé à me rabaisser par des petites remarques injustifiees et blessantes, j’ai mis 2-3jours pour comprendre que quelque chose n’allait pas, sans mettre le doigt sur le problème. Apres un mois d’escalade verbale toujours mielleuse et culpabilisante, j’ai pris du recul et compris.

    Comme dit Neba, cette personne a une sentiment d’infériorité qui fait qu’elle veut rabaisser l’autre pour la dominer /manipuler, c’est aussi simple que ça.

    Mais ce n’est pas de la simple manipulation ou domination, c’est un processus très élaboré de sape, et d’autant plus que le/la PN vous a écouté et compris.

    Bon, avec moi, il est tombé sur un os. Hahaha !-Comment comprendre un HPI sans en être ?! Il m’a juste fallu le temps de realiser ce qui se passait, même s’il a fallu un eloignement pour que ça soit clair, bien que les tripes l’ont tout de suite classé ‘mais qu’est ce qui se passe ?’. Le PN est ce qu’un enfant classerait comme personne ‘mechante’ qui jouit de la souffrance d’autrui et en tire victoire et satisfaction.

    Oui, ce personnage existe. Une de mes amies en a aussi eu un en tant que boyfriend. Le schema est classique, enveloppe de gentillesse et qui sait ce qui fait plaisir, puis peu à peu les petites remarques blessantes puis de plus en plus…la question que je me pose, est ce que ce genre d’individu va jusqu’à la violence physique après avoir detruit mentalement sa victime ?

  • ?s=80&d=https%3A%2F%2Frencontre surdoue.com%2Fwp content%2Fuploads%2F2017%2F06%2Frencontresurdoue

    Anonyme

    Membre
    3 juin 2020 à 0 h 25 min

    @air

    Jai ouvert un sujet ” dissonance cognitive”, dans le groupe zebre.

    Et oui le PN (femme/homme), va très loin, harcelement ( dès que tu lui échappe(, violence verbal et physique.

  • 5ee69fafee78a bpthumb

    air

    Membre
    3 juin 2020 à 1 h 29 min

    @shaina

    J’ai pourtant bien cherché…pas trouvé ton sujet sur le groupe Zèbres…je ne suis pas douée à utiliser ce site

  • 5ed4e287b7165 bpthumb

    ablesar

    Membre
    3 juin 2020 à 7 h 53 min

    Je constate que je ne suis pas le seul à avoir du mal 😅 (ça me rassure)

    J’adore que les choses soient carrées, bien ordonnées, agencées avec une logique…. j’ai l’impression qu’ici tout est en vrac comme dans une boite à idées 😨

  • 60627821db4b8 bpthumb

    logos

    Membre
    10 juin 2021 à 23 h 08 min

    @v4l4ll4

    En effet, sans avoir expérimenté et vécu la chose de près, on ne peut qu’être dubitatif devant le paradoxe que tu soulignes entre “narcissique” et “pervers”.

    Mais je confirme… ça existe… et c’est très compliqué de décortiquer la mécanique à l’œuvre.

    C’est à la mode, comme les zèbres, parce que l’on en parle. Pour autant, serais-tu près à mettre ta main à couper et dire “non!!! les HP ça n’existe pas!”

Affichage des réponses 31 - 40 de 40

Connectez-vous pour répondre.

Article Original
0 de 0 messages Juin 2018
Maintenant