Forum Adulte SurdouĂ© 🩓 ZĂšbre 🩓 Haut Potentiel (HP, HPI, HPE)

1er réseau social / forum pour ZÚbre / Surdoué / HP (Haut Potentiel)

10.000 adultes surdoués participent déjà au forum zÚbre !
Haut Potentiel Émotionnel HPE / Haut Potentiel Intellectuel HPI / THQI / Zùbre / Atypique / Neuroatypique / Hypersensible...

đŸ”” JE M'INSCRIS SUR LE FORUM POUR ADULTE SURDOUÉ đŸ””

  • Les rĂ©seaux sociaux on en pense quoi ?

     carl mis Ă  jour Il y a 14 heures, 24 minutes 8 Membres · 18 Articles
  • bibou88

    Membre
    9 octobre 2021 Ă  23 h 58 min

    Bonjour,

    Je poste ce sujet car j’aimerais avoir votre avis sur les rĂ©seaux sociaux et le mode de communication actuel.

    Pour ma part, j’ai essayĂ© mais j’arrive pas Ă  rentrer dans le moule – aujourd’hui, les gens exposent leur vie sur les rĂ©seaux et vivent dans cette espĂšce de microcosme virtuel narcissique. Il y a des annĂ©es, j’y Ă©tais et je me suis rendu compte qu’au lieu de rĂ©unir les gens cela ne faisait qu’Ă©loigner les gens. Les gens se contentent d’une photo, d’un smiley – plus de vraies discussion, de profondeur, etc.

    Je ne me sens pas Ă  l’aise avec tout cela et vous?

  • kitsunebi

    Membre
    10 octobre 2021 Ă  9 h 38 min

    Bonjour @bibou88,

    Petite parenthĂšse : j’ai Ă©tĂ© voir une expo sur le cerveau Ă  Rennes hier, et il y avait justement une mise en garde contre les rĂ©seaux sociaux…

    En fait, je ne me sens pas plus mal Ă  l’aise qu’ailleurs sur les rĂ©seaux sociaux… Mais je suis une extravertie. En tout cas, pour moi c’est un mode de communication qui peut ĂȘtre initial ou complĂ©mentaire… Du moins c’est ainsi que je l’utilise la plupart du temps.

    En ce qui me concerne, c’est grĂące Ă  caramail que j’avais rencontrĂ© mon ex il y a 21 ans (il avait envie de se suicider tellement il se sentait seul et dĂ©calĂ©… Et je lui avais dit “alors qu’est-ce tu as d’autre Ă  perdre si tu me rencontres ?”), et nous sommes amis maintenant et mĂȘme si ce n’est pas toujours facile pour lui, il a appris Ă  aimer la vie et Ă  aller vers les autres IRL. 😇

    Je suis aussi en relation avec une jeune femme avec laquelle je suis entrĂ©e en contact il y a plus de 18 ans sur le forum AufĂ©minin. 😍 Seulement, on a tellement attendu avant de se voir qu’en fait… On ne se rencontrera jamais, je pense. On continuera d’Ă©changer via mails.

    Sinon, j’avais essayĂ© Facebook Ă  ses dĂ©buts, et rĂ©sultat, j’ai perdu alors le contact avec mes amies du lycĂ©e (qui ne donnaient plus de nouvelles que par ce biais-lĂ )… Et en plus, mon ex-fiancĂ© maltraitant avait rĂ©ussi Ă  me retrouver comme ça il y a quelques annĂ©es et Ă  essayĂ© de rejouer son cinĂ©ma… đŸ˜±

    J’ai fait des sorties OVS il y a quelques annĂ©es, et en dehors du fait que certains hommes m’ont fait un peu flipper en dĂ©clarant que j’Ă©tais la femme de leur vie alors que je venais juste de les rencontrer et qu’une femme a voulu me casser la gueule parce que je ne voulais pas ĂȘtre son amie (parce que je la trouvais trop… violente 😋)… Dans le lot j’ai rĂ©ussi Ă  me faire un ami. 😎 Et j’ai fait des sorties et des rencontres intĂ©ressantes.

    Je pense qu’il ne faut pas rester uniquement sur le rĂ©seau social en ligne mais aller rencontrer les gens IRL. Et ne pas attendre trop longtemps pour le faire.

    Echanger via un forum, des mp, des sms ou mĂȘme tel et skype, c’est bien… Mais cela peut aussi gĂ©nĂ©rer une certaine frustration, de rester en mode “virtuel”… Et cela peut empĂȘcher d’approfondir la relation.

    Je sais qu’il peut y avoir des problĂšmes de harcĂšlement sur les rĂ©seaux sociaux, mais j’avoue que j’en ai dĂ©jĂ  connu dans le milieu scolaire et professionnel, Ă  plusieurs reprises dans les deux, parce qu’on me trouve bizarre (notamment parce que je dis trop facilement ce que je pense et ressens, et que j’ai du mal Ă  intĂ©grer qu’on puisse dire des choses qu’on ne pense pas) mais ici ce n’est pas le cas. Et sur les forums OVS cela s’Ă©tait aussi trĂšs bien passĂ©. C’est IRL que cela peut ĂȘtre problĂ©matique.

    Voir les gens IRL, c’est diffĂ©rent.

    D’ailleurs, il y a peu de temps j’ai rencontrĂ© une personne d’ici, j’ai adorĂ© cette rencontre, et j’ai clairement envie de recommencer. D’autant plus que je me suis vraiment sentie Ă  ma place. Ce qui m’a donnĂ© beaucoup d’Ă©nergie, alors que gĂ©nĂ©ralement, cela m’Ă©puise de voir les gens.

    “microcosme virtuel narcissique” : mais IRL, ce n’est pas la mĂȘme chose ?

  • kitsunebi

    Membre
    11 octobre 2021 Ă  18 h 15 min

    Bonjour, @Quadridimensionnel

    Ton pseudo me fait penser Ă  la sĂ©rie de BD de Marc-Antoine Mathieu “Julius Corentin Acquefacques, prisonnier des rĂȘves”. Que j’avais d’ailleurs adorĂ©e. Euh, bref. 😅

    Je suis d’accord qu’un outil peut ĂȘtre utilisĂ© de bien des façons.

    J’aime beaucoup Lao-Tseu ! Ou du moins certaines paroles qu’on lui prĂȘte…
    Il y a eu beaucoup de traduction notamment du Taoisme et de ses 81 principes, et une idĂ©e/pensĂ©e parmi celles que je prĂ©fĂšre est : “Comme l’eau, infiltrez-vous partout oĂč il y a une ouverture au lieu de chercher Ă  dominer les autres par la force”.
    🙃
    J’aime aussi beaucoup Tchouang-Tseu, par exemple, qui aurait dit “Il en est des hommes comme des choses, tout dĂ©pend de l’usage qu’on en fait”.

    Bref.

    Un des problĂšmes des rĂ©seaux sociaux est pour moi qu’on ne peut pas faire passer autant d’informations qu’en vis-Ă -vis, et d’ailleurs, dans la communication Ă©crite les malentendus sont bien plus frĂ©quents qu’oralement.

    Mais quoi qu’il en soit, si Robert Cialdini a raison et que les femmes seraient plus souvent convaincues par des Ă©changes directs alors que les hommes seraient convaincus dans la mĂȘme mesure quel que soit le mode de communication, alors vive les Ă©changes via les rĂ©seaux sociaux plutĂŽt qu’en vis-Ă -vis ! Mouahaha !

    @faenon :

    “Les rĂ©seaux sociaux me semble trop souvent n’ĂȘtre que l’illusion de socialisation comblant le vide de nos rĂ©alitĂ©s.” :

    Pour moi cela peut ĂȘtre aussi une ouverture au monde et aux autres…. Enfin, Ă  certains…

    Cela peut permettre d’Ă©changer, de rencontrer des personnes IRL que l’on aurait jamais eu l’occasion de rencontrer, si on ne les avait pas “trouvĂ©es” sur ces rĂ©seaux… Et mĂȘme parfois de crĂ©er des liens avec elles. 🙂

  • kitsunebi

    Membre
    12 octobre 2021 Ă  11 h 14 min

    @Quadridimensionnel :

    https://mythus.fandom.com/wiki/Kitsunebi
    Cela fait surtout rĂ©fĂ©rence Ă  ma tendance Ă  la fuite. Cette flamme du Kitsune qui a tendance Ă  disparaĂźtre lorsque des ĂȘtres humains s’approchent trop prĂšs d’elle. Mais ce feu peut donner aussi de l’Ă©nergie Ă  celui qui sait l’utiliser Ă  bon escient…

    Je suis férue de culture orientale, en effet, mais je possÚde assez peu de connaissances. Celles-ci sont bien trop volatiles, un peu comme cette part des anges qui peut contribuer à aller noircir les murs de baudoinia compniacensis.

    Convaincu ou persuadĂ© ? 🙃

    “si les rĂ©seaux sociaux vĂ©hiculent une quantitĂ© incommensurable de conneries, l’information pertinente s’y trouve Ă©galement comme peuvent s’y rencontrer – exceptionnellement, certes – des personnes “remarquables” avec lesquelles il est possible de nouer des liens aussi rĂ©els que pĂ©rennes” :

    Je pense Ă  l’expression bien ironique “chercher une aiguille dans une botte de foin”. La difficultĂ© rĂ©side parfois dans le fait qu’on ne s’y prend pas toujours de la bonne façon, et je me dis qu’en utilisant un bon aimant, il n’est pas si difficile de trouver ce qu’on cherche.

    Nous pouvons mĂȘme parfois nous retrouver face Ă  une personne qu’on ne cherchait pas, puisqu’on ne pensait pas qu’elle puisse exister. Reste Ă  savoir comment rĂ©ussir Ă  l’approcher sans qu’elle ait envie de s’enfuir ou qu’elle ne se brĂ»le… Et de ne pas se laisser consumer ou aveuglĂ© par la puissance des flammes de cette personne…

    … A condition que notre intuition et nos projections ne nous aient pas trompĂ©s.

    Dans tous les cas, il peut falloir du temps pour apprendre Ă  utiliser les outils de façon appropriĂ©e, ou encore tout simplement pour apprendre Ă  connaĂźtre les autres et donc Ă  savoir si rĂ©ellement ces personnes sont pour nous “remarquables”… Sans oublier que des liens rĂ©els et pĂ©rennes ne peuvent ĂȘtre construit que dans le cadre d’une rĂ©ciprocitĂ© consentie.

  • PatriceMalice

    Membre
    13 octobre 2021 Ă  23 h 03 min

    Salut. Je trouve qu’Ă  part un rĂŽle d’annuaire ils ne sont qu’un leurre Ă  une solitude collective. Facebook reste quasi incontournable pour l’organisation d’Ă©vĂšnements, c’est le seul point oĂč j’en vois vraiment l’utilitĂ©. Insta est un rĂ©seau de publicitĂ© et de promotion du narcissisme insupportable. LinkedIn est la quintessence de l’hypocrisie d’un systĂšme. Twitter incarne la dĂ©sillusion du dĂ©bat dĂ©mocratique par internet. TikTok je ne connais pas assez pour une formule percutante mais ca vole pas plus haut et en plus c’est d’influence chinoise.

    Bref cela superficialise les Ă©changes, l’accĂšs Ă  l’information, et plus largement la cohĂ©sion sociale donc je ne recommande pas. (Le mec qui s’imagine que son avis va influencer qqn sur cette terre)
    Le rĂ©seau social doit ĂȘtre au mieux un outil pour refaire du lien dans le rĂ©el.

    • pecnot.-_-.Sheriff

      Membre
      13 octobre 2021 Ă  23 h 38 min


      @kitsunebi
      Facile de dire qu’il faut faire de rĂ©elles rencontres quand on habite dans un coin ou les zĂšbre sont lĂ©gions.
      Tu devrais venir essayer ici afin de faire une petite traversĂ© du dĂ©sert en solitaire en traversant une place noire de monde…

      @PatriceMalice “Mec” c’est trop identifiable… Tu fais chier : Ton profil avait l’aire sympa.
      J’voulais juste te dire “t’en Ă  trop dit ou pas assez! vas-y crache le morcif sur ce satanĂ© olbius!”

    • kitsunebi

      Membre
      14 octobre 2021 Ă  10 h 11 min

      @pecnot.-_-.Sheriff :

      Je suis dĂ©solĂ©e…

      Mais tu crois que ce n’est pas frustrant de voir qu’il y a des personnes avec lesquelles tu te sens Ă  ta place et inversement mais qui habitent Ă  l’autre bout de la France ou en dehors ?

      Pour moi chacun est unique et irremplaçable. Je ne peux pas me sortir quelqu’un de la tĂȘte juste parce qu’il y a d’autres HPI pas loin de moi.

      Quand tu flashes sur quelqu’un, amicalement ou amoureusement, tu ne peux pas “remplacer” cette personne par une autre. En plus, ce que tu ressens n’est pas toujours rĂ©ciproque, loin de lĂ . Et parfois tu es obligĂ© de laisser tomber, parce que tu sens qu’en face ce n’est pas ça.

      Mais oui, c’est cool, d’avoir plus de chances de rencontrer des HPI lĂ  oĂč tu habites, parce que sinon, c’est l’atrophie cĂ©rĂ©brale assurĂ©e…

      En tout cas, ce n’est pas dit que tu vas Ă©tablir une relation forte avec ces personnes HPI, ni que tu vas bien t’arranger avec. Mais oui, il y a donc plus de chances de rencontrer des personnes qui vont notamment pouvoir te faire te sentir plus vivant… D’ailleurs, c’est addictif, cette sensation…

      Je ne sais pourquoi il y en a autant ici, mais oui, avec le recul il est clair que j’ai toujours eu l’occasion d’en rencontrer dans ma vie… Rien que dans ma famille, il y en a un sacrĂ© paquet, tellement que cela a Ă©tĂ© difficile pour moi de retrouver une ambiance aussi grisante et parfois aussi explosive ailleurs… Parce que nous sommes pour la plupart des personnes enflammĂ©es et extrĂȘmes, dans ma famille, et tous les HPI ne sont pas comme ça…

      En tout cas, je viens de revenir en prĂ©sentiel Ă  mon travail (une journĂ©e par semaine), et Ă©videmment, je me retrouve dans le bureau d’un zĂšbre. On regarde les mĂȘmes chaines Youtube et c’est super facile et agrĂ©able de papoter sur tout… Mais il va falloir que je fasse gaffe Ă  ce que je dis… Parce que c’est le genre “glace” comme ma soeur, et je ne voudrais pas paraĂźtre encore complĂštement tarĂ©e, mĂȘme si cela n’a pas l’air de le dĂ©ranger que je sois aussi “enthousiaste” quand je parle, vu qu’il m’a dĂ©jĂ  proposĂ© qu’on aille manger ensemble, et qu’on se marre bien.

      Et un de mes cousins (HPI testĂ©) va venir habiter sur Rennes d’ici le printemps prochain (il est actuellement sur Paris), et vu comment on s’arrange super bien, c’est cool…

      En tout cas, c’est clair que je ne quitterai plus JAMAIS ma rĂ©gion pour aller habiter ailleurs. JAMAIS JAMAIS JAMAIS. Et mon boulot non plus, vu que la production et les analyses statistiques attirent pas mal de HPI. Et que c’est super bien payĂ©, en plus… Oui, j’aime mon boulot et j’aime mes collĂšgues, HPI ou non, malgrĂ© que la hiĂ©rarchie et le “moutonnage” soient parfois difficilement supportables…

      Mais je ferais bien quelques excursions ailleurs. Seulement, cela peut aussi gĂ©nĂ©rer de la frustration, de se retrouver face Ă  quelqu’un avec lequel on se sent si bien, et de savoir qu’on ne le reverra sans doute jamais…

      Conclusion : il faut venir habiter en Bretagne…

    • pecnot.-_-.Sheriff

      Membre
      14 octobre 2021 Ă  13 h 54 min

      @kitsunebi
      Les zĂšbres ont trĂšs certainement Ă©tĂ© Ă©pargnĂ©s Ă  plusieurs reprises sur ces terres jadis peuplĂ©es d’infĂąme barbares au poil dru. Les Romains ont eu un mal fou Ă  tuer toutes ces charogneries de Druides. C’Ă©tait tellement compliquĂ© qu’il parait mĂȘme qu’il se disait dans leurs rangs qu’il fallait les tuer 2 fois pour ĂȘtre sur. Ensuite, je crois que la Sainte Eglise Catholique, elle aussi Romaine, n’a pas du faire autant de feu de joie qu’ailleurs car il n’y avait pas besoin d’y rĂ©chauffer le cƓur et encore moins l’esprit puis, ces satanĂ© barbares ont fait perdurer leur cultures Ă  grand coup de MĂ©nhir et autre crĂ©ations farfelues toujours incomprises.

      PrĂ©sentiel : je ne me ferai jamais Ă  ce neo_langage. Moi je dirait, “sur place”, “Ă  la boite” ou “sur site” pour donner un petit aire pro et normaliZĂ©.
      Le point positif de ta sainte prĂ©sence “au bureau”, c’est que tu pourras enfin utiliser plus d’argent pour en gagner. Tu as fait un cĂąlin Ă  la photocopieuse et Ă  la machine Ă  cafĂ©? As-tu pris le temps d’admirer les fabuleux tableaux que l’Etat Ă  achetĂ© pour Ă©gailler ta vie de bonne collaboratrice?

      Pour ce qui est du reste : ça peut paraĂźtre Ă©tonnant mais, je dĂ©ploie un certain pudeur en publique et mĂȘme parfois en privĂ©e.

    • moumoun

      Membre
      14 octobre 2021 Ă  15 h 58 min

      @kitsunebi

      c’est marrant j’ai l’impression que tu t’ais fait ta propre dĂ©monstration dans ta tĂȘte pour en arriver Ă  la mĂȘme conclusion que Romain. A moins que je n’ai pas compris.

      Pour les rĂ©seaux sociaux je suis en phase avec toi, c’est un moteur pour rencontrer plus de gens en Irl. Mais il faut Ă©viter de rester bloquer dedans, car c’est addictif.

  • moumoun

    Membre
    14 octobre 2021 Ă  14 h 19 min

    @hautpotentieldeconneries

    Un peu comme ça ?

    • hautpotentieldeconneries

      Membre
      14 octobre 2021 Ă  14 h 34 min

      @moumoun clairement ^^

      Les rĂ©seaux sociaux c’est pas trop mon truc, mĂȘme si je suis venu ici car je pensais y trouver des gens dĂ©licats 😁

      Il y en a aussi đŸ€Ł

  • pecnot.-_-.Sheriff

    Membre
    14 octobre 2021 Ă  16 h 08 min

    C’est partout pareil : il faut paraĂźtre et montrer qu’on a une vie meilleure que la tienne.

    Facebook : c’est pour recevoir des collections de compliments ou d’insultes et bafouer le droit Ă  l’image de ses gosses tout en dĂ©couvrant plein de superbes produits qui vont rĂ©volutionner notre existence.
    Instachiasse : c’est le miroir des temps moderne.
    Twitter : c’est la qu’on va quand on est en manque de haine ou qu’on a besoin de cracher sur la victime du moment.
    Youtube : c’est la qu’on parle Ă  sa camĂ©ra en faisant comme si on avait des amis.
    TikTok : c’est pour montrer qu’on sait utiliser une camĂ©ra pendant 10 secondes.
    Linkedin : c’est pour montrer un CV que personne ne consultera jamais.
    Pinterest : c’est pour pomper ou montrer des “crĂ©ations manuelles” en faisant bien attention de ne pas dĂ©voiler l’essentiel.
    Snapchat : c’est pour mĂ©dire sur la personne qui est juste Ă  cotĂ© de nous.
    Flikr : c’est pour montrer qu’on possĂšde un appareil photo hors de prix.
    Reddit : c’est la qu’on va quand on est en manque de n’importe quoi.
    Twitch : c’est pour montrer qu’on passe sa vie derriĂšre des jeux vidĂ©o en dĂ©blatĂ©rant de la merde tout en recevant des dons monĂ©taire pour dire plus de merde.
    Tumblr : c’est le seul endroit ou on peut montrer fiĂšrement sa bite.

  • kitsunebi

    Membre
    14 octobre 2021 Ă  17 h 19 min

    @moumoun : tu as trùs bien compris ! 😉

    Au fait, un fait “remarquable” est qu’il y a eu moins de chasses aux sorciĂšres en Bretagne que dans d’autres rĂ©gions… 🙂

    đŸ€— / Je trouve aussi que c’est addictif, et je suis d’ailleurs “sensible” aux addictions…

  • kitsunebi

    Membre
    14 octobre 2021 Ă  18 h 16 min

    @pecnot.-_-.Sheriff :

    Ils n’ont d’ailleurs pas tuĂ© tous les Druides. Il y en a encore… Et donc oui, il y a eu moins de chasses aux sorciĂšres que dans les autres rĂ©gions… D’ailleurs, il parait que j’en suis une ! Ou je ne sais quoi d’autres… Mais je prĂ©fĂšre quand on m’appelait “Cousin machin”, en rĂ©fĂ©rence Ă  la famille Adams.
    Il faudrait vraiment que les gens se mettent d’accord sur ce que je suis, quand mĂȘme !
    J’ai l’impression d’ĂȘtre moi-mĂȘme parfois d’ĂȘtre une crĂ©ation farfelue toujours incomprise… 🙃

    Et bien c’est le langage qui est utilisĂ© dans tous les documents administratifs, donc…
    Et bien oui, je vais pouvoir aller me balader en ville et dépenser mes sous ! Yippi !

    A vrai dire, comme prĂ©vu, je travaille moins dans les locaux de l’administration (apprĂ©cie l’effort de langage que je fais) que chez moi, mais point de cĂąlins Ă  la photocopieuse ou Ă  la machine Ă  cafĂ©… Point de cĂąlins tout court, d’ailleurs. C’est triste. Car oui, il m’arrivait de faire des cĂąlins Ă  mes collĂšgues… Une fois ma cheffe m’a surprise Ă  faire un cĂąlin Ă  une de mes collĂšgues pour la destresser et elle m’a trouvĂ©… Bizarre. Mais n’empĂȘche que quand une de mes collĂšgues a appris le dĂ©cĂšs d’un membre de sa famille, qui s’est qui est allĂ©e vers elle et qui a gĂ©rĂ© son pĂ©tage de plomb, hein ? Un coup, on trouve les bisounours ridicules et un coup finalement c’est bien qu’ils soient lĂ … Sous prĂ©texte qu’on est dans une administration, on ne devrait pas avoir d’Ă©motions et besoin de soutien Ă©motionnel ? C’est tellement absurde… Je suis “trop” sociable, on dirait, mais d’un autre cĂŽtĂ© on va me reprocher de ne pas ĂȘtre assez sociable parce que je ne vais pas aux pots… Mais j’ai horreur de ça, alors pourquoi je me forcerais ? Je prĂ©fĂšre les tĂȘtes-Ă -tĂȘtes et les petits comitĂ©s… Quand je pense qu’avant le coronavirus “Ils” avaient mĂȘme inventĂ© des “moments de convivialitĂ© OBLIGATOIRES” !!!!!
    Non mais il faut arrĂȘter avec toutes ces rĂšgles de sociĂ©tĂ© Ă  la con…

    Heureusement que ma cheffe ne m’a pas vu faire des avions en papier et les lancer, ou encore danser dans mon bureau… Elle me prend dĂ©jĂ  assez pour une tarĂ©e… Enfin, sauf depuis qu’elle avait vu tous mes indicateurs, lĂ , elle Ă©tait tombĂ©e de sa chaise… Et elle a compris que c’Ă©tait bien de m’avoir… MalgrĂ© mes “bizarreries”.

    Ralala, il ne faut pas dire çi, il ne faut pas faire ça !!!!! Mais si le boulot est fait ???? Et plus encore… Et dans la bonne humeur ? Ce n’est pas comme si j’Ă©tais dĂ©sagrĂ©able… J’avais mĂȘme reçu des messages pour me dire que ma prĂ©sence manquait… A des gens aussi “bizarres” que moi… 🙃

    Bref…

    Pour ce qui est du “reste”, cela n’est pas Ă©tonnant… Et cela fait fondre mon coeur… (et c’est mieux que lorsqu’il se brise en morceau…).

  • danaee

    Membre
    17 octobre 2021 Ă  16 h 34 min

    Bonjour Bibou88,

    je suis tout Ă  fait d’accord avec toi en ce qui concerne les rĂ©seaux sociaux, Facebook, twitter etc…. Je me sens tout Ă  fait dĂ©calĂ©e aussi par rapport Ă  toute cette exposition de la vie privĂ©e en ligne. Les rĂ©seaux sociaux sont en train de rendre tout le monde accroc de publicitĂ©, faire valoir, d’exposition de sa vie tant privĂ©e, professionnelle que sociale. L’influence de ces rĂ©seaux est trĂšs grande et Ă  mon avis contribue Ă  l’abrutissement des personnes. Elles n’arrivent pratiquement plus Ă  dĂ©cider par elles mĂȘme et ont recours Ă  des influenceurs qui font leur propagande en ligne et sont sponsorisĂ©es par des grandes marques pour se remplir les poches. C’est bien triste. La vie sociale en pĂątit. Les gens ne vivent plus que par Ă©cran interposĂ© et avec la crise sanitaire du Covid 19 cette situation n’a fait qu’empirer car nous avons Ă©tĂ© empĂȘchĂ© de sortir.

    Force est de constater que de plus en plus les réseaux sociaux manipulent nos vies et que celles ci sont contrÎlées ainsi.

    Je suis d’avis aussi que rien ne vaut une vie sociale saine oĂč les personnes se rencontrent, dialoguent et font des activitĂ©s ensemble dans la sĂ©rĂ©nitĂ©.

    Une vie en prĂ©sentiel vaut bien mieux qu’une vie fictive.

Affichage des réponses 1 - 10 de 11

Publication originale
0 de 0 articles Juin 2018
Maintenant